Patrimoine normand

Saint-Céneri-le-Gérei - L’un des plus beaux villages de France

Samedi 2 Février 2008
Saint-Céneri-le-Gérei - L’un des plus beaux villages de France

« Petit Saint-Céneri ». La chapelle de Saint-Céneri-le Gérei. (Photo Ange Leclerc-Keroullé © Patrimoine Normand)


Ange Leclerc-Keroullé

Extrait Patrimoine Normand n°65
Par Ange Leclerc-Keroullé.
 
L'église de Saint-Céneri-le Gérei. (Photo Ange Leclerc-Keroullé © Patrimoine Normand)
L'église de Saint-Céneri-le Gérei. (Photo Ange Leclerc-Keroullé © Patrimoine Normand)

La Normandie ne comptait que quatre communes membres de l’association, mais une cinquième vient de les rejoindre, le 29 septembre 2007, il s’agit du Bec-Hellouin, commune de l’Eure connue pour son abbaye. Elle est venue s’ajouter à Barfleur dans la Manche, Beuvron-en-Auge dans le Calvados, Lyons-la-Forêt dans l’Eure et Saint-Céneri-le- Gérei dans l’Orne où nous allons vous emmener aujourd’hui.

Nous commencerons par un petit mot concernant l’association Les Plus Beaux Villages de France. Tout a commencé en 1977 par la pu­blication d’un ouvrage intitulé « Les 101 plus beaux villages de France » aux éditions Sélection du Reader’s Digest. Charles Ceyrac, maire de Collonges-la-Rouge, petite commune de Corrèze, présentée dans l’ouvrage, eut l’idée de contacter tous ses collègues des communes citées pour les réunir au sein d’une association. C’est ainsi qu’elle fut créée en mars 1982, après que 70 municipalités eurent ré­pondu favorablement à son initiateur. N’ayant, à sa création, que le simple but de rassembler des communes au caractère particulièrement pittoresque, l’association se structura rapidement en créant, en particulier, des critères d’adhésion et une charte de qualité. Son Président est, depuis 1995, M. Maurice Chabert, mai­re de Gordes. Comportant trois commissions : qualité, dé­velop­pement et communication, son siège est à Collonges la Rouge et son secrétariat se partage entre cette commune et Clermont-Ferrand. Pour être acceptée au sein de cette structure, la commune ne doit pas avoir plus de 2 000 habitants dans sa partie urbanisée, bénéficier d’une unité architecturale, avoir deux édifices classés et ses réseaux enterrés, conserver en son sein une vie commerçante et avoir une volonté de gérer son flux touristique. Mais ce sont, au total, une centaine de points qui sont examinés avant qu’un village puisse être accepté au sein de l’association. Elle compte ac­tuellement 151 mem­bres qui se sont engagés à préserver leur patrimoine. Toutefois si certains venaient à ne plus souscrire à l’esprit de l’association, leur qualité de membre peut leur être re...

 

Il vous reste 94 % de cet article à lire.

 


Abonnement Patrimoine Normand

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes de Normandie  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • © PATRIMOINE NORMAND - 1995-2022

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • © PATRIMOINE NORMAND - 1995-2022
Patrimoine normand