Patrimoine normand

Dans la catégorie "gilbert hamel" :

Casino et Normandy, les centenaires de Deauville

Casino et Normandy, les centenaires de Deauville

Par l’acquisition de l’Établissement des Bains au début du XXe siècle, Deauville s’approprie dans les faits l’ensemble du bord de mer, qu’il va se charger d’animer pour ses résidents et ses touristes. Des innovations architecturales suivront, dont le casino, et le désormais mythique Hôtel Normandy, centenaires cette année.

Lire cet article
La Belle Époque à Deauville

La Belle Époque à Deauville

Œuvres de bienfaisance, ventes de chevaux de courses et loisirs balnéaires marquent le passage du XIXe au XXe siècle. Trente ans après Sedan et la chute du Second Empire qui l’avait façonné, Deauville renoue avec son faste d’antan. Ah ! la Belle Époque !

Lire cet article
Deauville - De Morny à la Belle Époque

Deauville - De Morny à la Belle Époque

La mort prématurée du duc de Morny le 10 mars 1865 plonge Deauville dans le désarroi. Le marché immobilier s'affole ; on vend à perte. La nouvelle cité balnéaire s'efforce de poursuivre l'oeuvre du fondateur, mais la chute de l'Empire va briser son élan.

Lire cet article
Deauville, la station du duc de Morny

Deauville, la station du duc de Morny

« Morny en est ». La formule magique abat les réticences et débloque les capitaux, mieux que toute autre argumentation. L'implication du demi-frère de Napoléon III va suffire à donner vie au projet pharaonique de Joseph-François Olliffe. Le nouveau Deauville pourra voir le jour.

Lire cet article
Deauville, gestation d’une cité

Deauville, gestation d’une cité

Au milieu du XIXe siècle, Deauville n’est encore qu’un modeste village d’une centaine d’habitants, discrètement niché sur un flanc du coteau de Canisy. L’irruption de trois hommes d’affaires avisés va sortir la petite commune de l’anonymat.

Lire cet article
Quand Deauville s'appelait Auevilla

Quand Deauville s'appelait Auevilla

Depuis le IXe siècle, qui vit les premières implantations de Vikings dans ce qui allait devenir la Normandie, il est de coutume de donner aux nouveaux hameaux le nom de leur premier occupant, suivi du suffixe latin villa, qui désigne un domaine rural chez les Romains. Tous nos noms en ville n'ont pas d'autre origine. Deauville n'échappe pas à cette règle largement appliquée. En 1060, il s'appelle Auevilla.

Lire cet article
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes de Normandie  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • © PATRIMOINE NORMAND - 1995-2023

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • © PATRIMOINE NORMAND - 1995-2023
Patrimoine normand