Patrimoine Normand magazine

 

Les Charitons du diocèse d'Évreux

Mercredi 13 Aout 2008
Les Charitons du diocèse d'Évreux

Les Charitons. Tintenelliers ouvrant la procession (© Eric Bruneval).


 
Extrait Patrimoine Normand N°11.
Par le Comte Michel de Vaumas.

Les confréries de charité recouvraient autrefois toute la Normandie, elles sont encore représentées dans le pays d'Auge et dans le diocèse d'Évreux où il y a encore environ 1200 frères. Une tradition vivante.

Les confréries sont apparues en Normandie au XIe siècle, mais les plus anciens statuts remontent qu'au XIIe siècle. Ils concernent la ville de Rouen, ce qui ne saurait surprendre : la grande ville, capitale de province, a donné l'exemple aux petites villes et aux villages.

Il n'est pas aisé de donner une définition simple et satisfaisante de ce qu'est une confrérie. Pour ne retenir que les caractères les plus généaux et les plus constants, nous dirons d'abord que c'est une association religieuse : les confères se mettent sous le patronage d'une personne divine ou d'un saint, ils dont choix d'une église ou d'une chapelle comme lieu d'exercice, et ils s'y réunissent à date fixe pour des cébrations cultu...

 

Il vous reste 87% de cet article à lire.


 




Abonnement Patrimoine Normand
 
 

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

 

Pratique

 bas