Patrimoine normand

Dans la catégorie "pays d'auge" :

TERRITOIRES DE NORMANDIE - Articles publiés dans la rubrique « Pays d'Auge » du magazine Patrimoine Normand.
Maximin Hellio - Le soleil de Deauville

Maximin Hellio - Le soleil de Deauville

Maximin Hellio ! Empereur romain ou star de cinéma ? Sous le soleil de Deauville, il brûle en tout cas les planches avec une cuisine rayonnante qui a d’emblée décroché l’étoile.

Lire cet article
Le résistant Robert Générat à l’honneur

Le résistant Robert Générat à l’honneur

Né en 1910 aux Sables-d’Olonne, décédé à Nantes en 1978, ce contrôleur PTT chargé du télégraphe et du téléphone, est affecté à Deauville de 1932 à fin 1944, à Trouville-sur-Mer de 1945 à 1949, avant de terminer sa carrière au Central PTT de Nantes de 1949 à 1970.

Lire cet article
Manoir de Bellou - Le charme authentique du pays d’Auge

Manoir de Bellou - Le charme authentique du pays d’Auge

Les petites routes du pays d’Auge offrent aux curieux des promesses d’évasion. Entre Orbec et Livarot, le manoir de Bellou vaut ainsi toutes les pérégrinations. Cette vaste demeure du XVe siècle offre un cadre de vie préservé à ses propriétaires, Guy et Ginette Maheux.

Lire cet article
Honfleur - Un marché enchanteur

Honfleur - Un marché enchanteur

Honfleur : son Vieux-Bassin frangé de maisons pittoresques, son église à pans de bois avec clocher séparé, son chapelet de personnalités… et son marché de carte postale qui vous met la Normandie à la bouche. Mais lève-tard s’abstenir…

Lire cet article
Basilique de Lisieux - Sur les traces de sainte Thérèse

Basilique de Lisieux - Sur les traces de sainte Thérèse

Aujourd'hui, ce qui fait principalement la notoriété de Lisieux, c'est bien sûr la destinée tragique de Thérèse Martin, élevée depuis 1997 au rang des docteurs de l'Église. Née en 1873 à Alençon, Thérèse vient vivre à Lisieux avec sa famille en 1877.

Lire cet article
Château de Saint-Germain-de-Livet - Renaissance en pays d'Auge

Château de Saint-Germain-de-Livet - Renaissance en pays d'Auge

Dans les années 1560, messire Jean de Tournebu et sa douce épouse, dame Marie de Croismare, décident d'agrandir considérablement leur trop étroit manoir à pans de bois, dressé là depuis le XVe siècle.

Lire cet article
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © PATRIMOINE NORMAND - 2011-2022

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © PATRIMOINE NORMAND - 2011-2022
Patrimoine normand