Patrimoine Normand magazine

 

La gare maritime de Cherbourg

Lundi 7 Juillet 2008
La gare maritime de Cherbourg

La gare maritime de Cherbourg (DR - coll. Gérard Destrais).


 
Extrait Patrimoine Normand N°11.
Par Gérard Destrais.

Cherbourg possède aujourd'hui l'un des derniers vestiges de l'histoire transatlantique sur les côtes européennes. Il ne reste maintenant que l'imposante carcasse de la gare maritime, dressant encore fièrement son immense silhouette face à la mer. Les passagers fréquentant à présent le port n'ont pas beaucoup de ressemblance, avec ceux voyageant sur les plus grands paquebots d'antan. C'est en 1928, après avoir établi un vaste terre-plein de 70 hectares gagné sur la mer, que la construction de la gare maritime débuta. À l'époque, ce fut le plus grand chantier d'Europe, les travaux durèrent plus de cinq ans.

Le gros œuvre fut confié à l'entreprise allemande Christiani et Nielsen, tandis que l'habillage et les pierres reconstituées furent réalisés par les établissements Sottile. Le port de Cherbourg deviendrait avec ses nouveaux équipements, l'un des mieux aménagés du vieux continent. Les grands liners effectueraient désormais leurs escales au quai de France.

Le 30 juillet 1933 avait lieu l'inauguration officielle du port en eau profonde, présidée par le chef de l'Etat, Albert Lebrun. Cette inauguration donna lieu à trois jours de fête populaire, les rues de la ville furent pavoisées. Le président de la République avait tenu à rendre hommage à ceux qui avait permis la réalisation d'une si grande œuvre, synomyme d'une victoire sur l'océan. Albert Lebrun félicita particulièrement l'instigateur infatigable, responsable du projet, M. Quoniam, alors président de la chambre de commer...

 

Il vous reste 90% de cet article à lire.


 




Abonnement Patrimoine Normand
 
 

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

 

Pratique

 bas