Patrimoine Normand magazine

 

Le patrimoine géologique du Parc régional Normandie-Maine­­

Mercredi 1 Juillet 2020
Le patrimoine géologique du Parc régional Normandie-Maine­­

Barre de grès de la Fosse Arthour. (© Stéphane William Gondoin)


 
Extrait Patrimoine Normand N°114.
Par Michaël Herbulot.

Lorsque l'on se balade, s'intéresser aux roches sur lesquelles nous marchons permet de mieux comprendre les paysages. En arpentant les chemins du parc naturel régional Normandie-Maine, on découvre une multitude de monts (dont le plus haut sommet de Normandie), des affleurements rocheux, des vallées encaissées, de vastes plaines… Ces paysages, façonnés dans les schistes, les granites, les grès ou les calcaires, racontent 600  millions d'années d'histoire de notre planète. Un patrimoine géologique préservé et valorisé dans le cadre d'un projet de Géoparc, dont la candidature vient d'être déposée à l'UNESCO.

 

Au sud de la région, le parc naturel régional Normandie-Maine s'étend sur les marges de deux grands ensembles géologiques : le Massif armoricain et le Bassin parisien. La vieille montagne, à l'ouest du territoire, a façonné un paysage de bocage, tandis que la vaste plaine, à l'est, a composé un paysage de champs ouverts. Le bâti traditionnel est lui aussi marqué par ces deux caractéristiques géologiques. On trouve principalement des constructions en granit du côté de Domfront et des ouvrages en pierre calcaire dans les environs de Sées.

Schistes, granites, grès, calcaires… Pour comprendre comment ces roches se sont formées et comment elles ont façonné les paysages actuels, il faut laisser son imagination nous faire remonter dans des temps très an...

 

Il vous reste 91 % de cet article à lire.


 




Abonnement Patrimoine Normand
 

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

 

Pratique

 bas