Patrimoine normand

Le livre des fontaines : Rouen en 1525

Dimanche 13 Janvier 2008
Le livre des fontaines : Rouen en 1525

Ici, l'église Saint-Ouen est encore en cours de construction. Sur la droite : la fontaine Sainte-Croix au débouché de la rue Eau de Robec. (© Ville de Rouen)


Extrait Patrimoine Normand n°13.
Par Jean de Longaunay.

 

Un exceptionnel parchemin rehaussé de couleurs ; réalisé par Jacques Le Lieur, nous montre la représentation précise d'une grande partie des rues et des monuments de Rouen en 1525. Ce document exceptionnel nous permet de retrouver la capitale normande telle qu'elle était dans sa splendeur il y a un peu plus de quatre siècles et demi.

Ce document comporte deux parties :

– De longues bandes de parchemin représentant le cours des fontaines de Rouen depuis leurs sources aux alentours de la ville jusqu'aux diverses fontaines qui irriguent la grande cité tout au long des rues.?Ces peintures nous montrent les paysages, les rues, les monuments et les fontaines ainsi, naturellement, que le cours souterrain de ces eaux courantes irriguant la ville.

– Le texte, richement enluminé dans le style de la Renaissance, est un commentaire précis du cours de ces fontaines à travers la ville.

A la fin de ce texte un commentaire explique bien ce que fut cette œuvre : « Le mardi pénultième jour de janvier 1525, noble homme Jacques Le Lieur, Seigneur de Bresmetot et de Bosc-Bernard, notaire et secrétaire du Roy notre Sire, et l'un des conseillers anciens de la ville de Rouen, a présenté à Sire Jehan Le Roux, seigneur de l'Espervier, Guillaume Auber, Seigneur de la Haye, Jehan Duhamel, Seigneur du Busc, Jehan de Hotot, garde des sceaux et obligations de la vicomté dudit Rouen, Michel de Batencourt et Nicolas Osmont, con­seillers modernes en ladite ville, ce présent livre en parchemin, couvert de velours noir, à garnitures fort enrichies de laiton doré de fin or, lequel livre est enclos dedans un étui en forme de livre fermant à clef. Et sont contenus en icelui livre et figurés les cours des fontaines, à présent étant en ladite ville, depuis les sources d'icel­les avec plusieurs au­tres choses dignes de mémoire, qui concerne le fait desdites fontaines. »

Cette présentation est fort précieuse car elle montre les principaux monuments de manière très précise.?En effet, pour les monuments qui existent encore, la comparaison avec le parchemin montre une grande fidélité dans la représentation. Seules les maisons particulières semblent relativement schématisées.?Nous avons ainsi un document précieux pour retrouver le décor des rues de Rouen en 1525. Par ailleurs, le texte nous donne aussi d'intéressantes précisions ainsi, comme nous le verrons, la maison faisant face au cimetière Saint-Vincent était à l'ensei...

 

Il vous reste 78 % de cet article à lire.


 




Abonnement Patrimoine Normand
 

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes de Normandie  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • © PATRIMOINE NORMAND - 1995-2023

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • © PATRIMOINE NORMAND - 1995-2023
Patrimoine normand