Patrimoine normand

Saint-Lô - berceau du cheval de sport français

Jeudi 31 Janvier 2008
Saint-Lô - berceau du cheval de sport français

Haras de Saint-Lô. (Photo Thierry Georges Leprévost © Patrimoine Normand.)


Extrait Patrimoine Normand n°43.
Par Thierry Georges Leprévost.

 

Dans la lignée des haras nationaux, celui de Saint-Lô figure parmi les tard-venus. Il ne voit le jour qu’en 1806. Longtemps avant lui, Colbert avait fondé en 1665 l’administration des haras, le premier établissement royal étant sis à Montfort-l’Amaury.

1715 voit la naissance du prestigieux haras du Pin, qui ne prendra son essor que dix ans plus tard. Pompadour est ouvert en 1761 et Rosières en 1764. Louis XIV, puis Louis XV, entendaient donner à l’état royal des étalons attitrés, des souches qui permettraient de se livrer à un élevage rationnel, répondant aux besoins précis d’une armée dont le cheval constituait un élément essentiel.

Au lendemain de la Révolution, qui supprime purement et simplement les Haras royaux, Napoléon Ier prend conscience en 1806 de l’importance de cette institution d’ancien régime, et décide de lui redonner vie. Il rouvre les haras qui existent déjà et en crée d’autres, car il veut fournir à l’armée impé...

 

Il vous reste 91 % de cet article à lire.


 




Abonnement Patrimoine Normand
 
 

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © PATRIMOINE NORMAND - 2011-2022

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © PATRIMOINE NORMAND - 2011-2022
Patrimoine normand