Patrimoine normand

Les pavés du Pré d’Auge et de Lisieux en terre cuite

Jeudi 31 Janvier 2008
Les pavés du Pré d’Auge et de Lisieux en terre cuite

À gauche : Pavé estampé à motif floral ou végétal s’inspirant des décors de la ferronnerie. Estampe peu marquée, décor à l’engobe. D’une dimension de 106 mm de côté et de 26 mm d’épaisseur, la pâte est de couleur brun-roux, engobe blanche, glaçure translucide jaune. Cet élément de décor est complet avec seize pièces. À droite : Pavé estampé à motif également d’inspiration florale et végétale s’inscrivant dans un registre issu de la ferronnerie. Là encore, le décor à l’engobe est peu profond. Les dimensions de cet exemplaire sont de 107 mm de côté et de 25 mm d’épaisseur. Les bords sont biseautés et la coloration tire sur le brun-roux. L’engobe est blanche tandis que la glaçure translucide est jaune. Un décor au complet comprend seize pièces présentées en quatre sous-parties de quatre pavés tête-bêche. (Pho­tos Marine Delile © Patrimoine Normand.)


Extrait Patrimoine Normand n°43.
Par Xavier Hourblin.

 

Après avoir étudié dans un article précédent les pavages médièvaux réalisés dans le Bessin, nous continuons à travers la même collection privée notre inventaire des éléments de pavements de terre cuite en Normandie. Nous nous arrêtons maintenant sur le pays d’Auge et les environs de Lisieux qui ont été des centres importants de production au moins depuis le XVe jusqu’au XVIIe siècle avec notamment des pavés faïencés.

Réunis sur un territoire appelé « Pays d’Auge » à l’est du département du calvados , espace rayonnant autour de Lisieux, comprenant les cantons de Dozulé de Trouville, de Pont-l’Évêque et de Honfleur, des ateliers ont produit des pavés de terre cuite. Ils sont regroupés sur les communes du Pré d’Auge, de Manerbe et Saint-Jean-de-Livet près de Lisieux. Cette production est attestée avec certitude depuis le XVe siècle et il semble qu’elle soit encore plus ancienne. La qualité de cette activité atteint au cours du XVIIe siècle un certain degré de technicité qui amène à la création de modèles aux motifs complexes et aux traitements de surface utilisant des émaux. Les pavés attribués au centre de production du pays d’Auge sont marqués par une très grande variété décorative, des motifs floraux ou végétaux qui marquent une premre pério...

 

Il vous reste 92 % de cet article à lire.


 




Abonnement Patrimoine Normand

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © PATRIMOINE NORMAND - 2011-2022

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © PATRIMOINE NORMAND - 2011-2022
Patrimoine normand