Patrimoine normand

 

Douvres-la-Délivrande - La chapelle Lalique

Dimanche 25 Avril 2021
Douvres-la-Délivrande - La chapelle Lalique

Un chœur de lumière signé Lalique. Ce Christ domine l’autel et constitue la pièce maîtresse de l’œuvre. Il mesure près d’un mètre de hauteur pour soixante centimètres de largeur. Moulé d’une seule pièce, il pèse soixante kilos. (Photo Rodolphe Corbin © Patrimoine Normand.)


Extrait Patrimoine Normand n°51
Par Lucia Minart.

 
La lampe de sanctuaire a été réalisée en 1932. Elle se compose de six éléments de verre moulé satiné. Le tout est maintenu par une monture en métal chromé.(Photo Rodolphe Corbin © Patrimoine Normand)
La lampe de sanctuaire a été réalisée en 1932. Elle se compose de six éléments de verre moulé satiné. Le tout est maintenu par une monture en métal chromé.
(Photo Rodolphe Corbin © Patrimoine Normand)

La chapelle de Notre-Dame de Fidélité abrite un véritable trésor. En 1931, René Lalique y dépose son talent. Le chœur devient alors un lieu de recueillement totalement porté par la lumière. Après plusieurs années d’oubli, l’œuvre de Lalique est aujourd’hui restaurée. Visite guidée dans un lieu hors du commun.

C’est un événement sans précédent pour la communauté de Notre-Dame de Fidélité à Douvres-la-Délivrande. Le « Chœur Lalique » retrouve enfin son écrin d’origine après plus de dix années de restaurations successives. Il est vrai que les travaux étaient de taille : la chapelle de Notre-Dame de Fidélité comporte un ensemble liturgique exceptionnel, signé du maître verrier René Lalique. Trois verrières monumentales, deux colonnes lumineuses, une lampe, une porte de tabernacle, un retable avec six chandeliers surmonté d’un Christ et une table de communion constituent, dès l’origine, le projet de René Lalique. Au-delà de la beauté et de pureté virginale de l’ensemble, la réalisation de Lalique est aussi une prouesse technique innovante pour les années 1930.

« Je vous offre mon talent »

Sans la pugnacité et la volonté de René Lalique, jamais cet ensemble n’aurait vu le jour. En 1929 la communauté, devenue pensionnat de jeunes filles, s’apprête à célébrer son centenaire. La mère supérieure souhaite alors offrir au chœur de la chapelle tout juste achevé un Christ de verre, symbole de pureté et de fidélité. Très vite, le projet est pro...
 

Il vous reste 91 % de cet article à lire.


 



Abonnement Patrimoine Normand

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
 
 
  
 

 

 
EN KIOSQUE
Patrimoine Normand 118 - Plages de Normandie

N°118
Juillet-Août-Septembre 2021

 Et profitez d'une offre 
 exceptionnelle 

-27%

4 numéros

29
au lieu de 40,00€



DERNIERS ARTICLES

Hors-série


LIBRAIRIE NORMANDE

 

ÉVÉNEMENTS

Dernière Vidéo

Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

 

Pratique

  • Plan du site - Mentions légales - Publicité
  •  
  • Le magazine Patrimoine Normand
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © Patrimone Normand 2010 - 2020
  •  
  • CONTACT
  • PAR COURRIEL
  • STANDARD : 02 31 79 11 77
  • PATRIMOINE NORMAND
  • LES 3 COURS
  • 14220, LES MOUTIERS-EN-CINGLAIS 
 Patrimoine normand