Patrimoine normand

Beauté divine ! L’art religieux sorti de l’ombre

Vendredi 10 Avril 2015
Beauté divine ! L’art religieux sorti de l’ombre

L'exposition « Beauté divine ! », au musée de Normandie. (© Ville de Caen / F.Decaëns)


Thierry Georges Leprévost

Extrait Patrimoine Normand n°93
Par Thierry Georges Leprévost.

 
Un exemple d’œuvre de peintre venu d’ailleurs, et aussi l’une des découvertes de cette exposition : Saint Joseph, père nourricier du Christ, église Saint-Martin de Villers-sur-Mer (Calvados) ; huile sur toile de Benjamin-Constant, fin XIXe siècle. (© Patrick Merret/région BN/Inventaire général)
Un exemple d’œuvre de peintre venu d’ailleurs, et aussi l’une des découvertes de cette exposition : Saint Joseph, père nourricier du Christ, église Saint-Martin de Villers-sur-Mer (Calvados) ; huile sur toile de Benjamin-Constant, fin XIXe siècle. (© Patrick Merret/région BN/Inventaire général)

Tandis que certains veulent faire taire les cloches, proscrire les crèches des mairies, chasser les Vierges des jardins publics ou les calvaires de nos croisées de chemins, l’exposition du musée de Normandie renoue avec les sources chrétiennes de notre culture, pour le plaisir des yeux et une meilleure connaissance de notre histoire commune.

Tout a commencé par une vaste opération qui visait à répertorier les œuvres d’art dans les églises paroissiales de Basse-Normandie. Nous nous étions fait l’écho de ce recensement qui a permis de découvrir ou de retrouver des tableaux oubliés au fond d’un chevet, négligés au cœur d’un retable ou trop discrets dans la pénombre d’un transept1. Ce travail colossal, initié par l’Inventaire général du patrimoine culturel de la région et la Conservation des Antiquités et Objets d’Art des trois départements, a permis de recenser plus de 3 000 tableaux religieux, dont 42 sont actuellement présentés dans la salle du Rempart du château de Caen, grâce à la ville et au musée de Normandie.

 

Une exposition pour le grand public

Le thème des fêtes chrétiennes a été choisi pour guider la sélection des œuvres, toutes issues d’églises que chacun peut visiter et s’approprier culturellement. Certaines de ces fêtes sont familières au grand public parce qu’elles donnent lieu à des jours fériés ou à des « ponts », comme Noël, Pâques, Pentecôte, l’Ascension, l’Assomption, ou la Tou...

 

Il vous reste 93 % de cet article à lire.


 


Voir Patrimoine Normand n°84, L’Inventaire du patrimoine : dans les pas d’Arcisse de Caumont.
 


Abonnement Patrimoine Normand

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © PATRIMOINE NORMAND - 2011-2022

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © PATRIMOINE NORMAND - 2011-2022
Patrimoine normand