Patrimoine normand

Michel de Decker - Des Normands à la présidence de République

1 commentaire
Michel de Decker - Des Normands à la présidence de République

Félix Faure ; René Coty. (© Patrimoine Normand)

MICHEL DE DECKER - HISTOIRES NORMANDES.
Journal de bord ma Normandie Bleue - n°90.


Michel de Decker

Extrait Patrimoine Normand n°90
Par Michel de Decker.

 

La Normandie est une terre favorable aux présidents de la République. Jacques-Charles Dupont de l’Eure, que l’on peut considérer comme le premier président de la IIe République, n’a-t-il pas vu le jour au Neubourg, en 1767 ? René Coty, le dernier président de la IVe, n’est-il pas né au Havre en 1882 ? C’est au Havre également que le président Félix Faure avait embrassé une carrière politique, avant de mourir en 1899 en embrassant... sa maîtresse ! C’est à Sainte-Adresse, aussi, que le général de Gaulle venait parfois retrouver Jeanne et Henri, ses chers parents. C’est à Rouen, enfin, le 12 août de 1954, que l’actuel président Hollande a piaulé pour la toute première fois. René Coty et Félix Faure sont aujourd’hui les héros du Journal de bord de notre Normandie Bleue.

Le président René

23 décembre 1953. On est à Versailles. On est arrivé dans cette merveilleuse salle où, en compagnie de la petite Pompadour, Louis XV venait volontiers écouter tel ou tel opéra. Voici déjà six jours que tous les ténors de la IVe République, les sénateurs et les députés réunis, n'ont pas réussi à trouver de successeur au président Vincent Auriol. Convaincu d’accéder sans trop d’efforts à la magistrature suprême, le député du Calvados, Joseph Laniel, natif de Vimoutiers, avait bien failli l'emporter d’ailleurs. N’avait-il pas récolté 47 % des suffrages au huitième tour de scrutin ? Mais cinq tours plus tard il y eut un coup de théâtre. Car on ne s’attendait vraiment pas, à l'avant-veille de Noël, à voir sortir des urnes le nom d’un homme vêtu d’un vieux complet bleu fripé, portant la cravate de travers, un homme âgé de 71 ans, un Havrais qui s'appelait René Coty.

Il est en effet né au Havre, René Coty, le 20 mars 1882, précisément. Sa famille était fort honorablement connue dans la ville de François Ier. Est-ce que son grand-père et son père n'y avaient pas dirigé la « Pension Coty » ? Il ne s’agissait pas d’une pension de famille, mais d’un collège d'enseignement libre, dans lequel le petit René avait évidemment fait de très bonnes études, puisqu’il allait très vite se retrouver avec deux licences en poche, celle de philosophie et celle de droit, obtenues l'une comme l'autre à l’université de Caen. Rien d'étonnant, donc, à ce qu’il se retrouve bientôt inscrit au barreau du Havre, où il passe rapidement pour être un bon spécialiste du droit maritime. Il deviendra d'ailleurs un fort effi...

 

Il vous reste 94 % de cet article à lire.


 




Abonnement Patrimoine Normand

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
  • Themis dit :
    10/4/2022 à 12h 02min

    Bonjour, j'ai eu la surprise de découvrir que je cousinais avec René Coty

  • Paiements sécurisés
    Abonnement Patrimoine Normand

    ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

    •  

       
    • PARTENAIRE(S) 

      Abbayes Normandes  France Bleu

    NOUS SUIVRE

     Twitter Patrimoine Normand  

    PRATIQUE

    • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
    • est édité par les éditions Spart
    • © PATRIMOINE NORMAND - 1995-2022

    ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

    •  

       
    • PARTENAIRE(S) 

      Abbayes Normandes  France Bleu

    NOUS SUIVRE

     Twitter Patrimoine Normand  

    PRATIQUE

    • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
    • est édité par les éditions Spart
    • Site-web © PATRIMOINE NORMAND - 2011-2022
    Patrimoine normand