Patrimoine normand

La chaumière, un patrimoine à sauvegarder

Lundi 13 Janvier 2014
La chaumière, un patrimoine à sauvegarder

La chaumière, un patrimoine à sauvegarder. (© Fondation du Patrimoine)


Fondation du patrimoine

Extrait Patrimoine Normand n°88
Par la Fondation du Patrimoine.

 
Chaumière au Marais Vernier. (© Fondation du Patrimoine)
Chaumière au Marais Vernier. (© Fondation du Patrimoine)

Parmi ses missions, la Fondation du Patrimoine a pour objectif de participer à la sauvegarde du patrimoine rural, le plus représentatif de l’architecture de nos villages. Chapelles, fontaines, lavoirs, granges, fours à pain font partie de ces édifices vernaculaires pouvant bénéficier d’une aide pour leur sauvegarde et leur restauration. Plus particulièrement en Normandie, nombreuses sont les chaumières qui reçoivent le Label de la Fondation du Patrimoine.

Les propriétaires sont encouragés à entretenir ces édifices ruraux et plus particulièrement à entreprendre des travaux de restauration de leur couverture en chaume, permettant ainsi la sauvegarde d’un savoir-faire ancestral. En effet, la connaissance et la transmission du savoir-faire du chaumier méritent d'être valorisées.

À l’origine, la chaumière est une maison plutôt modeste, construite avec les matériaux locaux tels que le bois pour l’ossature et les colombages, le torchis pour les murs, et la paille de blé ou de seigle pour la couverture. Après une période de déclin, ce type d’habitat a regagné la faveur d’amateurs d’authenticité, même si les couvertures sont dorénavant réalisées en roseaux… Elles sont devenues le symbole de l’habitat traditionnel normand, mais nécessitent un entretien régulier.

La toiture en chaume est fabriqué avec de la paille qui peut être en blé, en seigle ou des tiges de roseaux. Chaumière à Bourgtheroulde. (© Fondation du Patrimoine)

La toiture en chaume est fabriqué avec de la paille qui peut être en blé, en seigle ou des tiges de roseaux. Chaumière à Bourgtheroulde. (© Fondation du Patrimoine)

C’est pourquoi la Fondation du Patrimoine soutient la restauration de nombreuses chaumières grâce à l’octroi du Label. Une aide fiscale permet aux propriétaires privés de déduire 50%, voire 100%, du montant des travaux de restauration de leur revenu global imposable, à laquelle s’ajoute une subvention. Sont éligibles les travaux extérieurs ayant bénéficié de l’accord de l’architecte des Bâtiments de France. Pour bénéficier du Label, deux critères sont indispensables : l’intérêt patrimonial de la chaumière (la Fondation veille à sauvegarder des édifices n’ayant pas subi de transformations significatives au cours du temps) et la visibilité depuis la voie publi...


Il vous reste 30 % de cet article à lire.


 




Abonnement Patrimoine Normand

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © PATRIMOINE NORMAND - 2011-2022

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © PATRIMOINE NORMAND - 2011-2022
Patrimoine normand