Patrimoine normand

Randonnée à Fatouville-Grestain

Vendredi 1 Avril 2022
Randonnée à Fatouville-Grestain

Les rêveries d’un promeneur solitaire à Fatouville-Grestain. Le chemin de l’Épinette, paradis des randonneurs à pied, à vélo… et à cheval ! À l’arrière-plan, on aperçoit le mont Courel, un éperon calcaire à l’imposant couvert forestier. (© Stéphane Wiliiam Gondoin)


Stéphane William Gondoin

Extrait Patrimoine Normand n°121
Par Stéphane William Gondoin.

 
Le phare de Fatouville, un vrai monument historique dans un cadre superbement végétalisé. Idéal pour un séjour original. (© Stéphane Wiliiam Gondoin)
Le phare de Fatouville, un vrai monument historique dans un cadre superbement végétalisé. Idéal pour un séjour original. (© Stéphane Wiliiam Gondoin)

Comme Rousseau aimait herboriser dans les campagnes, nous avons pris la clef des champs aux premiers signes du printemps, direction le département de l’Eure, non loin de la confluence de la Seine et de la rivière Risle. De primevères et jonquilles en crocus et pervenches, de calvaires et manoirs en chaumières et lavoir, un cadre inspirant où l’on peut « véritablement dire être ce que la nature a voulu »1.

Celles et ceux qui nous lisent régulièrement savent que nous évoquons souvent Grestain. Et pour cause : c’est ici que vers 1050 Herluin de Conteville et son épouse, Arlette de Falaise, la mère de Guillaume le Conquérant, fondèrent un monastère bénédictin dont subsistent d’intéressants vestiges. La « Belle Arlette » y fut d’ailleurs inhumée peu après et y reposa jusqu’à la destruction de l’abbatiale et des bâtiments conventuels, dans la seconde moitié du XVIIIe siècle. L’itinéraire que nous vous proposons passe à 200 mètres environ de cet ancien établissement religieux et rien ne vous interdit d’effectuer un détour (voir encadré en fin d’article).
 

À Fatouville-Grestain

Un peu d’étymologie pour débuter. Le premier élément du nom de la commune est formé de l’anthroponyme germanique Fastulf (comme le « Falstaff » de Shakespeare dans Les joyeuses commères de Windsor) ou no...

 

Il vous reste 94 % de cet article à lire.


1) Deuxième promenade, Les rêveries du promeneur solitaire. 




Abonnement Patrimoine Normand

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © PATRIMOINE NORMAND - 2011-2022

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © PATRIMOINE NORMAND - 2011-2022
Patrimoine normand