Patrimoine normand

La cidrerie de Beuzeville réhabilitée en pôle culturel

Jeudi 7 Avril 2022
La cidrerie de Beuzeville réhabilitée en pôle culturel

La cidrerie de Beuzeville - Une seconde vie pour une friche industrielle. Le bâtiment réhabilité est typique de l’architecture industrielle du XIXe siècle et du pays d’Auge, avec son mélange de briques, de pierres calcaires et de joints à l’anglaise. Il est devenu un pôle culturel de 2 700 m² avec plusieurs espaces. (© Fondation du patrimoine)


Fondation du patrimoine

Extrait Patrimoine Normand n°121
Par Michel Levron.

 
D’une capacité de 300 personnes, la halle sur deux niveaux accueille des marchés, des salons, des expositions. Un escalier central en acier corten relie les deux étages. (© Fondation du patrimoine)
D’une capacité de 300 personnes, la halle sur deux niveaux accueille des marchés, des salons, des expositions. Un escalier central en acier corten relie les deux étages. (© Fondation du patrimoine)

De plus en plus de communes se heurtent à cette difficulté : que faire des friches industrielles présentes sur leurs territoires et parfois témoins d’un riche passé ? Les détruire ou les réhabiliter pour leur trouver un nouvel usage ? C’est cette dernière option qu’a choisie la commune de Beuzeville, dans l’Eure, en transformant une ancienne cidrerie en pôle culturel. La Fondation du patrimoine, par l’intermédiaire de TotalEnergies Foundation, a participé au financement de cette belle opération.

Créée en 1833, la cidrerie Lemmonier fut l’une des premières et des plus importantes distilleries de l’Eure. Devenu graineterie dans les années 1950, le site est fermé en 2013.
 

Une passerelle entre le passé et l’avenir

La municipalité décide alors d’acquérir et de réhabiliter ce bâtiment typique de l’architecture industrielle et du pays d’Auge, avec son mélange de briques, de pierres calcaires et de joints à l’anglaise. En se lançant dans ce grand projet, la petite ville de 4 600 habitants souhaite créer un pôle culturel tout proche du centre-ville, lui aussi rénové.

Avec pour maîtrise d’ouvrage la commune et l’EPFN (Établissement Public Foncier de Normandie), cette réhabilitation conduite par l’architecte Grégoire Ferrand, du cabinet Summetron, apparaît comme une passerelle entre le passé et l’ave...

 

Il vous reste 94 % de cet article à lire.


 




Abonnement Patrimoine Normand

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © PATRIMOINE NORMAND - 2011-2022

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © PATRIMOINE NORMAND - 2011-2022
Patrimoine normand