Patrimoine normand

Caudebec-les-Elbeuf - la Mare-aux-Bœufs ; villa ou auberge gallo-romaine ?

Jeudi 31 Janvier 2008
Caudebec-les-Elbeuf - la Mare-aux-Bœufs ; villa ou auberge gallo-romaine ?

Caudebec-les-Elbeuf. Évocation de l’édifice ; « villa ou mansio ? », la question mérite d’être posée. (© Érik Follain) 


Erik Follain

Extrait Patrimoine Normand n°59
Par Érik Follain.

 
Aujourd’hui, dans le quartier de la Mare-aux-Bœufs, le passé romain n’a pas laissé d’autres traces qu’une mention d’UGGADE, identifiée comme l’antique agglomération de Caudebec-Les-Elbeuf, et un aménagement de giratoire rappelant naïvement murs et hypocaustes gallo-romains. (© Érik Follain)
Aujourd’hui, dans le quartier de la Mare-aux-Bœufs, le passé romain n’a pas laissé d’autres traces qu’une mention d’UGGADE, identifiée comme l’antique agglomération de Caudebec-Les-Elbeuf, et un aménagement de giratoire rappelant naïvement murs et hypocaustes gallo-romains. (© Érik Follain

Les vestiges d’un édifice gallo-romain découverts, dans les années 80, au sud de la ville de Caudebec-les-Elbeuf ont récemment fait l’objet d’un essai de restitution. L’analyse architecturale et la silhouette obtenue montrent que l’interprétation initiale de cet ensemble est loin d’être acquise. S’agit-il d’une villa ou est-on en présence d’une auberge antique ?

L’Itinéraire d’Antonin est un guide à l’usage des voyageurs du IIIe siècle. Il répertorie les voies romaines et comporte des indications d’étapes, de distances, de gîtes (mansiones) et de relais (mutationes). Il nous est parvenu grâce à des copies médiévales. On y trouve mention, non loin de Rouen et en direction de Paris, d’une étape nommée UGGADE. De nombreuses découvertes archéologiques, de-puis le XIXe siècle, plaident en faveur de son identification avec la ville de Caudebec-les-Elbeuf en Seine-Maritime.

Au sud de l’agglomération actuelle, à un kilomètre du centre, l’abbé Cochet signale en 1856 la présence de nombreux vestiges antiques dans le quartier de la Mare-aux-Bœufs. Des travaux d’urbanisation, dans les années 1980, ont entraîné la découverte puis les fouilles d’un important établissement gallo-romain. Plus de 1500 m2 ont été explorés et de nombreuses constructions ont été mises au jour. Lors de leur découverte en 1982, elles furent interprétées comme une villa. Proche de nos fermes ce type d’édifice antique comporte un aspect résidentiel prépon...

 

Il vous reste 94 % de cet article à lire.


 




Abonnement Patrimoine Normand

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © PATRIMOINE NORMAND - 2011-2022

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © PATRIMOINE NORMAND - 2011-2022
Patrimoine normand