Patrimoine normand

Le Havre : les jardins suspendus

Dimanche 1 Février 2009
Le Havre : les jardins suspendus

Les jardins suspendus du Havre. Les carrés de fleurs multicolores sur le côté des serres ouest. (Photo Alexandre Vernon © Patrimoine Normand)


Alexandre Vernon

Extrait Patrimoine Normand n°69
Par Alexandre Vernon.
 
Les jardins suspendus du Havre. Panorama pris au bastion sud-ouest. (Photo Alexandre Vernon © Patrimoine Normand)
Les jardins suspendus du Havre. Panorama pris au bastion sud-ouest. (Photo Alexandre Vernon © Patrimoine Normand)

Dominant de sa hauteur le site incomparable de l’Estuaire de la Seine, en surplomb sur la ville et sur la mer, le fort de Sainte-Adresse avait une vocation toute militaire, essentiellement défensive aux abords de la ville du Havre. Après des années d’abandon, le voilà transformé, métamorphosé en un extraordinaire jardin de découvertes, offrant mille et mille plantes exotiques au milieu d’un site idéal de promenade de senteurs et de couleurs exaltés par le souffle iodé de l’océan.

Ce sont les « jardins suspendus » du Havre, inaugurés récemment, où, sur près de 17 hectares, poussent des végétaux venus d’ailleurs, d’Aus­tralie, de Nouvelle Zélande, d’Amérique, du Mexique, de Tasmanie, du Japon, d’Afrique du Sud, etc. en hommage aux botanistes-explorateurs partis du Havre qui, parfois au péril de leur vie, ont rapporté ces plantes afin de les cultiver en France.

 

Des serres de découverte

Dès l’entrée du fort, qui a gardé sa porte monumentale d’origine et ses douves, on arrive dans la vaste cour qui est devenue une aire engazonnée avec au milieu des rectangles de verdure où poussent de chaque côté des plantes odoriférantes qui, suivant les saisons, exhaleront leurs suaves parfums. Des serres lu­mineuses réservent aux visiteurs des surprises de toutes sortes, tant par le choix que par la variété des espèces exposées. D’un côté ce sont les serres de production qui abritent près de 300 000 plantes et qui servent aux jardiniers pour le fleurissement de la ville ; de l’autre côté, les serres de collection, ou...

 

Il vous reste 90 % de cet article à lire.




Abonnement Patrimoine Normand

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes de Normandie  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • © PATRIMOINE NORMAND - 1995-2023

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • © PATRIMOINE NORMAND - 1995-2023
Patrimoine normand