Patrimoine Normand magazine

 

Dans la catégorie "le perche" :

TERRITOIRES DE NORMANDIE - Articles publiés dans la rubrique « Le Perche » du magazine Patrimoine Normand.
L’émigration percheronne en Nouvelle-France et les Muséales de Tourouvre

L’émigration percheronne en Nouvelle-France et les Muséales de Tourouvre

Vitrail commémorant le départ de Julien Mercier, émigrant originaire de Tourouvre, pour la Nouvelle-France en 1647. Église de Tourouvre, 1891. (© M. Ganivett).   Extrait Patrimoine Normand N°113. Par Michaël Herbulot. Au XVIIe siècle, plusieurs centaines de Percherons quittent leur province natale et bravent l’inconnu pour gagner la Nouvelle-France, avec l’espoir d’une vie meilleure. Le musée de l’Émigration française au Canada, à Tourouvre, retrace leur épop&e...

Lire cet article
Émile Chartier

Émile Chartier

Émile Chartier. 1868-1951 (© Guillaume Néel). Extrait Patrimoine Normand N°110. Caricature de Guillaume Néel. Par Stéphane William Gondoin.   Né à Mortagne-au-Perche, il est plus connu sous son nom de plume, Alain, qu’il emprunte à son homonyme, Alain Chartier, normand comme lui, poète au temps des rois Charles VI et VII. Juste Alain donc, est d’abord un philosophe, qui publie une quantité phénoménale d’ouvrages et notamment des Propos, ensemble de co...

Lire cet article
Pommes du Perche

Pommes du Perche

Dominique Naslin et son calvados fermier (© Jean-Luc Péchinot).   Extrait Patrimoine Normand N°110. Par Jean-Luc Péchinot. Les vergers de pommiers encore accrochés aux collines du Perche témoignent d’une tradition bien ancrée : la fabrication du cidre. Mais pas n’importe quel cidre ! Sa typicité est même en cours de reconnaissance en vue d’une appellation contrôlée. Si la culture du pommier date dans le Perche du XVIe siècle, elle ne s’y développa au sein...

Lire cet article
Mortagne-au-Perche : le boudin noir

Mortagne-au-Perche : le boudin noir

Nathalie et François Morel, charcutiers à Mortagne (© Jean-Luc Péchinot).   Extrait Patrimoine Normand N°110. Par Jean-Luc Péchinot. Haut-…perché aussi côté terroir ! Au-delà de Mortagne-au-…boudin, le Perche se déguste de fermes en marchés. Locavores, ne pas s’abstenir. Quatre charcuteries pour quatre mille habitants. Connu pour ses « sangs cuits », dès les années 30, la capitale du Perche s’est fait un nom, depuis les années...

Lire cet article
La Perrière - Trop belle !

La Perrière - Trop belle !

La rue principale, à La Perrière (© Jean-Luc Péchinot).   Extrait Patrimoine Normand N°110. Par Jean-Luc Péchinot. Trop belle ! L’expression, durablement dans l’air du temps, pourrait (presque) être légitimée dans ce village qui a tout pour se la jouer. À en féliciter le chef décorateur… qui en a quand même fait un peu trop. Trop. Si si, c’est quand même trop ! Mais on a beau se dire que le chef déco a conjugué là le pass&...

Lire cet article
Le Perche - Pierres précieuses

Le Perche - Pierres précieuses

Rue Ville-Close, à Bellême (© Jean-Luc Péchinot).   Extrait Patrimoine Normand N°110. Par Jean-Luc Péchinot. De châteaux en manoirs et d’abbayes en églises, l’histoire a laissé maintes empreintes dans la campagne percheronne, ponctuée de villages pleins de cachet. Un riche patrimoine qui se décline aussi dans ses deux « petites cités de caractère » que sont Mortagne et Bellême. Crestien de Calais, Bonnet de Beslou, Hocquart de Montfermeil, L&rs...

Lire cet article
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

 

Pratique

 bas