Patrimoine normand

1942 - La Normandie, déjà !

Vendredi 16 Mai 2014
1942 - La Normandie, déjà !

Le raid de Dieppe. Le 19 août 1942, à 5h00, plus de 6 000 hommes de quatre nationalités différentes (environ 5 000 Canadiens, 1 100 Britanniques, une cinquantaine d'Américains et une quinzaine de Français) débarquent sur plusieurs secteurs de côte à Dieppe et dans les environs. Des chars amphibies participent également à l'assaut sur Dieppe même. C'est un échec total au bilan humain désastreux, avec plus de 50 % des effectifs tués, blessés ou faits prisonniers. (© coll. Association Jubilee de Dieppe).


Stéphane William Gondoin

Extrait du hors-série Normandie 44.
Par Stéphane William Gondoin.
 
Vue depuis le rempart du château de Caen. Des soldats allemands en promenade dans la ville. (© Bundesarchiv)
Vue depuis le rempart du château de Caen. Des soldats allemands en promenade dans la ville. (© Bundesarchiv)

Décembre 1941 est l'un des mois les plus importants de la Seconde Guerre mondiale. Sur le front de l'Est, les Allemands sont stoppés à portée de canons de Moscou. Mais surtout, l'attaque sur la base américaine de Pearl Harbor et l'offensive tous azimuts lancée par les Japonais dans le Pacifique, déclenche immédiatement l'entrée en guerre des États-Unis, jusque là cantonnés dans une prudente neutralité. L'Oncle Sam va désormais engager toute sa puissance humaine et industrielle au service de la victoire. Très vite, les Alliés songent à reprendre l'offensive à l'Ouest.

C'est l'époque noire, l'âge sombre de la France du XXe siècle. Dans la foulée de l'invasion de mai 1940, l'armée allemande a pris ses quartiers dans l'Hexagone, à coups de réquisitions, de menaces, de spoliations. Elle administre depuis lors le nord du pays et toute sa côte ouest, de Dunkerque jusqu'à Bayonne.

Située au cœur de ce vaste territoire occupé, la Normandie est soumise à un régime de fer, aggravé par sa situation géographique particulière, juste en face des côtes anglaises. Et le pire reste encore à venir : privations toujours accrues pour les populations civiles, construction du Mur de l'Atlantique, ordonnance sur le port de l'étoile jaune, déportations de masses, mise en place du STO (Service du Travail Obligatoire), bombardement croissant des agglomérations...

 

Collaborer...

Pour imposer leur volonté aux vaincus, les Allemands s'appuient très tôt sur l'assistance du gouvernement de Vichy, de son administration et de sa police. Cachés derrière la figure tutélaire et faussement bienveillante du maréchal Pétain, certains Français se jettent donc corps et âme dans la voie de la co...

 

Il vous reste 92 % de cet article à lire.




La Seconde Guerre mondiale en Normandie

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes de Normandie  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • © PATRIMOINE NORMAND - 1995-2022

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • © PATRIMOINE NORMAND - 1995-2022
Patrimoine normand