Patrimoine Normand magazine

 

Ouragan sur les îles Britanniques

Mercredi 26 Aout 2020
Ouragan sur les îles Britanniques
Navire construit à clin, avec une tête de monstre à la proue, gréé à la manière des embarcations vikings. Bestiaire. (Harley Ms 4751, fol. 10 – Angleterre, 2e quart du XIIIe siècle – © The British Library - Domaine public - www.bl.uk)

Extrait du hors-série « Vikings ».
Par Stéphane William Gondoin.

 

Nous avons laissé les Vikings vers 840 solidement implantés dans les différents archipels écossais après les avoirs pillés, établissant des comptoirs sur tout le pourtour de l’Irlande et manifestant un intérêt occasionnel pour les royaumes anglo-saxons de Grande-Bretagne, sans pour autant y avoir encore concentré leurs attaques. La bise qui se lève va tout emporter.

ccuper une île constitue un atout stratégique majeur lorsque l’envahisseur vient du continent et qu’il ne possède pas la supériorité navale. César en son temps avait éprouvé les pires difficultés à traverser les modestes 18 milles du pas de Calais ; Philippe VI de Valois, Napoléon ou Hitler rêveront à un moment ou à un autre de franchir la Manche ; aucun toutefois ne réussira à poser le pied sur l’autre rive. Mais quand les ennemis sont d’insaisissables « rois de la mer » chevauchant des « étalons des vagues », lorsqu’ils s’avèrent capables de s’éloigner rapidement en cas de danger et de ressurgir à l’exact opposé, là où personne ne les attend, l’insularité se transforme en handicap...
 

Il vous reste 92 % de cet article à lire.


 

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

 

Pratique

 bas