Patrimoine normand

 

Balade fromagère en pays d’Auge

Jeudi 31 Janvier 2008
Balade fromagère en pays d’Auge

Balade fromagère en pays d’Auge. (Photo Éric Bruneval © Patrimoine Normand.)


Extrait Patrimoine Normand n°32.
Par Isabelle Audinet.

 
L’américain Joseph Knirim, convaincu que le camembert possède des vertus thérapeutiques contre les maux d’estomac, décide d’en faire fabriquer aux Etats-Unis. Le fromage remporte un tel succès outre Atlantique, qu’il souhaite rendre hommage à Marie Harel. En 1926, il offre à la ville de Vimoutiers cette statue qui sera inaugurée en 1928 par le président Millerand. C’est en juin 1944 lors du débarquement qu’elle perd sa tête. (Photo Éric Bruneval © Patrimoine Normand.
L’américain Joseph Knirim, convaincu que le camembert possède des vertus thérapeutiques contre les maux d’estomac, décide d’en faire fabriquer aux Etats-Unis. Le fromage remporte un tel succès outre Atlantique, qu’il souhaite rendre hommage à Marie Harel. En 1926, il offre à la ville de Vimoutiers cette statue qui sera inaugurée en 1928 par le président Millerand. C’est en juin 1944 lors du débarquement qu’elle perd sa tête. (Photo Éric Bruneval © Patrimoine Normand.

« Honni soit qui sans fromage prétend à bonne table rendre hommage »
Devise de la Confrérie des chevaliers des taste-fromages de France

La Normandie est le pays du fromage et ce n’est pas la petite ville de Camembert qui dira le contraire tant le fromage qui porte son nom est célèbre. Depuis plus d’un siècle, ses boîtes rondes, hautes en couleurs, voyagent à travers le monde et ont fait de cette bonne pâte plus qu’une spécialité, un symbole national. Mais la région normande ne se limite pas à Camembert ; le pont l’évêque et le livarot appartiennent également à la mémoire collective et leurs qualités gustatives sont évoquées quotidiennement par un grand nombre d’amateurs. En Normandie, il n’est pas de grande table ou de bon repas qui ne se termine traditionnellement par un plateau varié. Et, bien que le patrimoine gastronomique normand possède, encore aujourd’hui, un large éventail d’appellations, les menus font généralement appel à ces trois fromages du pays d’Auge pour ouvrir le temps consacré au dessert. Les connaisseurs sont convaincus que la saveur de leur pâte doit beaucoup à leur origine qui participe indirectement à leur notoriété. Car à travers le goût, c’est toute l’histoire d’une région et les particularités de son terroir qui s’expriment.

Camembert, livarot, pont-l’évêque et d’autres, autant de goûts normands à protéger. (Photo Éric Bruneval © Patrimoine Normand.)

Camembert, livarot, pont-l’évêque et d’autres, autant de goûts normands à protéger. (Photo Éric Bruneval © Patrimoine Normand.)

Le camembert : un petit fromage qui a fait du chemin

Sur l’origine du camembert, il est difficile d’affirmer quoi que ce soit puisque, avant la toute fin du XVIIIe siècle, il n’est fait nulle mention de son aspect ou de son procédé de fabrication. Ainsi, lorsque Thomas Corneille écrit, en 1708, dans le Dictionnaire universel géographique et historique, « qu’il se tient à Vimoutiers tous les lundis, un gros marché où l’on apporte les excellents fromages du païs de Camembert » (cité par Olivier Courtois dans son site), rien ne prouve qu’il s’agit de la pâte molle à croûte fleurie appelée camembert et non d’une autre spécialité fromagère. Aucun récit de l’époque ne peut réellement attester de l’existence de la recette du camembert. C’est donc à Marie Harel que revient le mérite de sa création. La petite histoire veut qu’en 1791 cette jeune femme de trente ans ait été la première à commercialiser un fromage original qu’elle avait élaboré à partir d’une recette locale et qu’elle imposa sous l’appellation de camembert. Pendant cette période révolutionnaire, elle abritait dans sa ferme de Beaumoncel un prêtre réfractaire, l’abbé Gobert, qui lui aurait appris à fabriquer le fromage de Brie et elle s’en serait servie pour concevoir ses camemberts. Ils eurent un tel succès au marché de Vimoutiers que, dès 1795, ils étaient égale...

 

Il vous reste 89 % de cet article à lire.


 




Abonnement Patrimoine Normand
 

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
 
 
  
 

 

 
EN KIOSQUE
Patrimoine Normand 118 - Plages de Normandie

N°118
Juillet-Août-Septembre 2021

 Et profitez d'une offre 
 exceptionnelle 

-27%

4 numéros

29
au lieu de 40,00€



DERNIERS ARTICLES

Hors-série


LIBRAIRIE NORMANDE

 

ÉVÉNEMENTS

Dernière Vidéo

Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

 

Pratique

  • Plan du site - Mentions légales - Publicité
  •  
  • Le magazine Patrimoine Normand
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © Patrimone Normand 2010 - 2020
  •  
  • CONTACT
  • PAR COURRIEL
  • STANDARD : 02 31 79 11 77
  • PATRIMOINE NORMAND
  • LES 3 COURS
  • 14220, LES MOUTIERS-EN-CINGLAIS 
 Patrimoine normand