Patrimoine Normand magazine

 

L’histoire va revivre à Formigny

Jeudi 31 Janvier 2008
L’histoire va revivre à Formigny

Cavalier anglais (croix rouge) portant l’étendard avec les lys et les léopards. (Photo Georges Bernage © Patrimoine Normand).


Extrait Patrimoine Normand n°34.
Par Georges Bernage.

 
Piétons et archers français (croix blanche). (Photo Georges Bernage © Patrimoine Normand).
Piétons et archers français (croix blanche). (Photo Georges Bernage © Patrimoine Normand).

Le 15 avril 1450, l’armée française, commandée par le comte de Clermont et le connétable de Richemont, écrase l’armée anglaise de Thomas Kyriel. C’est une victoire considérable qui conduit rapidement à la libération de toute la Normandie, puis à la fin de la Guerre de Cent Ans. Cette bataille décisive sera reconstituée, à Formigny, les 16 et 17 septembre 2000.

Tout a commencé lors­qu’une quinzaine de « mor­dus » de l’époque médiévale (et plus spécialement de sa phase ultime, le XVe siècle), regroupés au sein de la « Confrérie Facétieuse », basée dans le Perche mais aussi dans la région de Caen, ont eu l’idée dévoquer une grande victoire française du XVe siècle bien trop oubliée, la bataille de Formigny qui s’est déroulée dans le Bessin il y a 550 ans.

Mais la simple évocation va devenir une reconstitution. Au mois de janvier de cette année, Olivier Renaudeau et d’autres membres de la « Confrérie Facétieuse » avaient rassemblé à la mairie les différentes associations des communes concernées historiquement par la bataille : Formigny, Aignerville et Trévières. Le projet avait pris de l’ampleur – La Confrérie avait pris contact avec d’autres groupes de reconstitution dont des groupes anglais. Mais faire venir des compagnies médiévales de loin, c’est une logistique coûteuse et n’est-il pas important d’impliquer la population locale dans une telle entreprise ? L’idée était trouvée : l’amalgame.

Des « spécialistes », membres de « compagnies médiévales », autour de la Confrérie Facétieuse, vont former le noyau de la reconstitution, par leurs équipements et leur expérience. Ils formeront la moitié de l’effectif. Des figurants issus de la population locale complèteront les rangs ; ils seront 200, l’autre moitié de l’effec...

 

Il vous reste 91 % de cet article à lire.


 




Abonnement Patrimoine Normand
 

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
 
 
  
 

 

 
EN KIOSQUE
Patrimoine Normand n°116

N°116
Janvier-Février-Mars 2021

 Et profitez d'une offre 
 exceptionnelle 

-27%

4 numéros

29
au lieu de 40,00€



DERNIERS ARTICLES

hors-séries


LIBRAIRIE NORMANDE

 

ÉVÉNEMENTS

Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

 

Pratique

  • Plan du site - Mentions légales - Publicité
  •  
  • Le magazine Patrimoine Normand
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © Patrimone Normand 2010 - 2020
  •  
  • CONTACT
  • PAR COURRIEL
  • STANDARD : 02 31 79 11 77
  • PATRIMOINE NORMAND
  • LES 3 COURS
  • 14220, LES MOUTIERS-EN-CINGLAIS 
 bas