Patrimoine normand

 

Le prieuré de Graville - Sentinelle spirituelle de l’Estuaire

Jeudi 31 Janvier 2008
Le prieuré de Graville - Sentinelle spirituelle de l’Estuaire

Prieuré de Graville. L’église Sainte-Honorine a retrouvé sa majesté d’antan. (Photo Alexandre Vernon © Patrimoine Normand.)


Extrait Patrimoine Normand n°43.
Par Alexandre Vernon.

 
Prieuré de Graville. Un escalier pentu face au portail ouest. (Photo Alexandre Vernon © Patrimoine Normand.)
Prieuré de Graville. Un escalier pentu face au portail ouest. (Photo Alexandre Vernon © Patrimoine Normand.)

« Il est un coin secret, une retraite de silence, d’où l’on peut mesurer du regard ces conquêtes progressives du Havre sur la vase et sur l’eau… Graville Sainte-Honorine… dernier promontoire du passé » Edouard Herriot (La Porte Océane)

Tout au début de notre ère, sur le site du Havre, il n’y avait pratiquement rien. L’estuaire de la Seine formait une vaste étendue de marais que la mer recouvrait à chaque marée, venant lécher le pied des falaises entre Graville et Ingouville. Seuls quelques pêcheurs vivaient là au milieu des criques dans des conditions misérables. Sur cette vaste plaine alluviale aux eaux saumâtres, reflétant à l’infini les humeurs océanes, la vie humaine n’était pas encore apparue, exceptés ces quelques légions romaines qui, dit-on, campèrent sur les hauteurs de Graville. Qui aurait pu penser que de ces marais insalubres jailliraient un jour, de par la volonté d’un roi, François Ier, une ville étonnante, ouverte sur le monde, et le grand port international que nous connaissons aujourd'hui ?
 

Le miracle de Sainte Honorine

Un miracle allait bientôt bouleverser le cours immuable du temps quand, en l’an 303, un cercueil en bois renfermant le corps d’une sainte martyrisée, apporté par la Seine, vint s’échouer sur les rivages de Graville. Il s’agissait de Sainte Honorine de Mélamare, près de Bolbec, une chrétienne qui défendait sa foi et qui fut décapitée pour cela, et son corps jeté dans le fleuve. Des religieux s’empressèrent alors de ramener son corps, de le cacher dans la falaise où existaient, et existent toujours, de nombreuses grottes. Une église, sous le patro...

 

Il vous reste 92 % de cet article à lire.


 




Abonnement Patrimoine Normand

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

 

Pratique

  • Plan du site - Mentions légales - Publicité
  •  
  • Le magazine Patrimoine Normand
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © Patrimone Normand 2010 - 2020
  •  
  • CONTACT
  • PAR COURRIEL
  • STANDARD : 02 31 79 11 77
  • PATRIMOINE NORMAND
  • LES 3 COURS
  • 14220, LES MOUTIERS-EN-CINGLAIS 
 Patrimoine normand