Patrimoine Normand magazine

 

Arsène Lupin à Jumièges

Jeudi 31 Janvier 2008
Arsène Lupin à Jumièges

Arsène Lupin à Jumièges - le gentleman cambrioleur à la recherche du trésor des sept abbayes.
Arsène Lupin, gentleman-cambrioleur. Couverture de l'édition de 1907 dessinée par Henri Goussé. 
(DR.)


Extrait Patrimoine Normand n°38.
Par François-Xavier Verger.

 
Maison où vécut Maurice Leblanc à Jumièges, face à l’entrée de l’abbaye. (Photo Isabelle Audinet. © Patrimoine Normand.)
Maison où vécut Maurice Leblanc à Jumièges, face à l’entrée de l’abbaye. (Photo Isabelle Audinet. © Patrimoine Normand.)

Une lecture assidue de tous les écrits de Maurice Leblanc démontrerait au bout de quelques lignes seulement que cet auteur connaissait la Normandie mieux que personne et le pays de Caux, ce triangle entre Rouen, Le Havre et Dieppe, encore mieux. Ses personnages évoluent fréquemment dans ce vert pays, de collines en abbayes, de falaises en châteaux. Il était donc évident que des scènes devaient se dérouler à Jumièges et presque encore plus que ce soit avec le légendaire Arsène Lupin.

Maurice Leblanc, né à Rouen en 1864, a passé toute son enfance dans sa ville natale et dans sa région. Par ailleurs sa famille possédait une maison à Jumiè-ges et c’est là qu’il passa toutes ses vacances d’enfant et d’adolescent.

Dans plusieurs de ses romans, des scènes s’y déroulent, ou des propos s’y rapportent. Ainsi dans La Comtesse de Cagliostro, « un touriste digne de ce nom » doit impérativement avoir visité l’abbaye de Jumièges. Ou encore dans Arsène Lupin, gentleman cambrioleur, à nouveau « un touriste digne de ce nom » doit avoir remarqué le château de Malaquis près de Jumièges.

Plus encore que ses romans, c’est Maurice Leblanc qui présente directement ce qu’est Jumièges pour lui dans un courrier adressé aux « Artistes Normands » en 1933. « Le seul nom de Jumièges a toujours été pour moi la plus douce évocation de mon passé ». Plus loin dans sa lettre, « toute la beauté de la nature se mêle aux ruines, et du passé qui l’entrelace au présent, m’y fut révélée. Chacun de nous a dans la vie un certain nombre de visions qui commandent toutes nos émotions esthétiques. Pour ma part, je n’ai pas, au plus profond de ma sensibilité, d’image plus éblouissante et plus impé...

 

Il vous reste 92 % de cet article à lire.


 




Abonnement Patrimoine Normand

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
 
 
  
 

 

 
EN KIOSQUE
Patrimoine-Normand n117

N°117
Avril-Mai-Juin 2021

 Et profitez d'une offre 
 exceptionnelle 

-27%

4 numéros

29
au lieu de 40,00€



DERNIERS ARTICLES

à Paraître


LIBRAIRIE NORMANDE

 

ÉVÉNEMENTS

Dernière Vidéo

Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

 

Pratique

  • Plan du site - Mentions légales - Publicité
  •  
  • Le magazine Patrimoine Normand
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © Patrimone Normand 2010 - 2020
  •  
  • CONTACT
  • PAR COURRIEL
  • STANDARD : 02 31 79 11 77
  • PATRIMOINE NORMAND
  • LES 3 COURS
  • 14220, LES MOUTIERS-EN-CINGLAIS 
 bas