Patrimoine normand

Produire du vin normand ! Le défi réussi de Gérard Samson

Samedi 10 Janvier 2015
Produire du vin normand ! Le défi réussi de Gérard Samson

Le vignoble des Arpents du Soleil domine la vallée de la Dives, entre Saint-Pierre-sur-Dives et Falaise. (© Didier Astruc)


Laurent Ridel

Extrait Patrimoine Normand n°92
Par Laurent Ridel.

 
Gérard Samson, notaire reconverti en vigneron heureux. (© Didier Astruc)
Gérard Samson, notaire reconverti en vigneron heureux. (© Didier Astruc)

Comme le village d’Astérix, Gérard Samson fait de la résistance : dans le Calvados, département dévolu à l’élevage bovin et à la grande culture, cet ancien notaire démontre, depuis près de vingt ans, qu’on peut produire et commercialiser un vin « made in Normandie ».

Certains visiteurs arrivent goguenards aux Arpents du Soleil, l’exploitation viticole de Gérard Samson. Voilà encore un excentrique qui a trouvé sa marotte : produire du vin dans une région qui n’est pas faite pour cela. Trop humide, pas assez ensoleillée, trop fraîche en été. Ces visiteurs imaginent la récolte de quelques grappes de raisin rabougries, donnant un vin qui vous arrache une grimace une fois en bouche.

 

Le secret est sous nos pieds

Le vin des Arpents du Soleil n’est pas comme cela. En témoignent les récompenses affichées dans la salle de dégustation. En 2015, pour la treizième fois, le vin figurera dans la bible des passionnés, le Guide Hachette des Vins. Il fait donc partie du quart supérieur des vins français. Mieux, certains millésimes des Arpents du Soleil ont été récompensés aux Vinalies de Dijon ou au Challenge International du Vin de Bourg-sur-Gironde. Un vin normand qui s’impose en Bourgogne et dans le Bordelais, deux des principaux vignobles français, avouez qu’il y a de quoi être retourné !

Les sceptiques et les moqueurs, Gérard Samson les invite à poursuivre le chemin au-delà de son exploitation. Non pas pour les en chasser, mais pour qu’ils voient la carrière, trois cents mètres plus loin. Exploitée pendant des centaines d’années, cette carrière a croqué le sous-sol, offrant une coupe stratigraphique du secteur. Voilà donc la base sur la...

 

Il vous reste 94 % de cet article à lire.


 




Abonnement Patrimoine Normand

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © PATRIMOINE NORMAND - 2011-2022

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © PATRIMOINE NORMAND - 2011-2022
Patrimoine normand