Patrimoine normand

1204 : rattachement de la Normandie au domaine royal français

Jeudi 31 Janvier 2008
1204 : rattachement de la Normandie au domaine royal français

8e centenaire de l’annexion de la Normandie au domaine royal français. Le conroi de Sire Gilbert. (© Thierry Georges Leprévost)


Thierry Georges Leprévost

Extrait Patrimoine Normand n°52
Par Thierry Georges Leprévost.

 
 À Argentan, un bras de l’Orne, idéal aux Vikings pour pénétrer les terres et établir leur camp. Ici l’Olaf Kyrre, l’esnèque de Yannick Favro. (© Thierry Georges Leprévost)
À Argentan, un bras de l’Orne, idéal aux Vikings pour pénétrer les terres et établir leur camp. Ici l’Olaf Kyrre, l’esnèque de Yannick Favro. (© Thierry Georges Leprévost)

8e centenaire de l’annexion de la Normandie au domaine royal français, à Argentan.

Plus que nulle autre ville, Argentan s’est impliquée dans le 8e centenaire de l’annexion de la Normandie au domaine royal français. On se souvient de l’exposition sur Henri Ier Beauclerc, les Plantagenêt et Fontevraud à la fin de l’année dernière et du procès fictif au Palais de Justice suivi d’un débat sur le droit normand le 19 juin, avec des invités jersiais. Il manquait à ces commémorations une grande fête populaire. Elle s’est tenue les 4 et 5 septembre sur les bords de l’Orne, lors de la réunion exceptionnelle de 28 compagnies de reconstitution historique, toutes normandes d’origine ou de cœur. Le Comité 1204 avait chargé Didier Vimond, des associations Ve­mund et Héritage Normand (par ailleurs vétéran de Hastings… en octobre 2000 !), d’organiser ce rassemblement. Ainsi le nombreux public a-t-il pu arpenter une échelle du temps en trois grandes étapes : l’arrivée et l’établissement des Vikings au Xe siècle ; l’affirmation de l’autorité ducale et la conquête d’Angle­terre au XIe ; enfin l’avènement des Plantagenêt et la fixation des règles des joutes et de la chevalerie au XIIe.

La disposition du camp historique a reflété cette progression, de sorte que les associations invitées se sont attachées à une époque spécifique, avec un souci d’authenticité qui leur fait honneur. Il est vrai qu’elles avaient été choisies, parmi toutes celles qui fleurissent depuis que le Moyen Âge est à la mode, pour ces qualités de méticulosité. Leur sérieux, leur savoir-faire, leurs connaissances ont permis aux visiteurs de se fami...
 

Il vous reste 91 % de cet article à lire.


 




Abonnement Patrimoine Normand

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © PATRIMOINE NORMAND - 2011-2022

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © PATRIMOINE NORMAND - 2011-2022
Patrimoine normand