Patrimoine normand

La minière de Ri - Produire des haches en silex dans l’Orne

Dimanche 3 Avril 2022
La minière de Ri - Produire des haches en silex dans l’Orne

Il y a 6 000 ans - Produire des haches en silex dans l’Orne. La hache polie, véritable « outil-étendard » du Néolithique. Ici un lot de haches en silex et en dolérite trouvé dans l’Orne. (© DRAC)


Cyril Marcigny

Extrait Patrimoine Normand n°121
Par Cyril Marcigny 
et Emmanuel Ghesquière
.

 
La minière de Ri. Le réseau de minières en cours de fouille. (© T. Sagory)
La minière de Ri. Le réseau de minières en cours de fouille. (© T. Sagory)

La fouille réalisée sur la minière de Ri (Orne) a été l’occasion de s’interroger sur la fabrication des haches polies au Néolithique. On estime à plusieurs millions, le nombre de haches fabriquées à partir des neuf mille puits de la minière. Cela suppose une certaine rationalisation du travail de façonnage et de polissage : on peut presque parler d’une relative forme d’industrialisation.

La minière néolithique de Ri, datée entre 4 000 et 3 800 avant notre ère par de nombreuses analyses radiocarbones, s’inscrit dans le contexte géographique de la plaine de Caen, plateau calcaire qui réunit plusieurs minières de silex sur une trentaine de kilomètres de longueur du nord au sud.

La minière de Ri s’étend, d’après les résultats de la prospection pédestre, sur une zone de 25 à 30 hectares (si l’on considère que la présence d’ébauches de haches et d’éclats de façonnage est un bon élément diagnostic pour reconnaître l’emprise d’un site d’exploitation), dont 2 ha ont fait l’objet d’une fouille archéologique sur le tracé de l’A88 qui relie Caen à Sées. L’étude archéologique a permis de rassembler une documentation exceptionnelle pour la recherche sur les minières anciennes : près de 550 puits ont été fouillés, plus de 300 coupes de puits ont été relevées, près de 430 outils en bois de cerf ont été retrouvés et étudiés, tout comme plus de 1 000 outils en silex et 11 tonnes de déchets de taille de hache (éclats et divers fragments en silex).

À Ri, le matériau recherché est un silex à grain moyen, se présentant sous forme de boules de 20 à 50 centimètres de diamètre/longueur. Il est inclus dans une matrice de calcaire pulvérulent entre 1,20 m (au sud) et 4,50 m de profondeur (au nord). Dune manière plus gé...

 

Il vous reste 94 % de cet article à lire.


 




Abonnement Patrimoine Normand

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes de Normandie  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • © PATRIMOINE NORMAND - 1995-2022

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • © PATRIMOINE NORMAND - 1995-2022
Patrimoine normand