Patrimoine normand

Les aspects sauvegardés de Falaise

Jeudi 31 Janvier 2008
Les aspects sauvegardés de Falaise

L’église Saint-Gervais est un bel édifice roman dont les bas-côtés ont été modifiés à l’époque gothique. C’est l’un des deux beaux édifices religieux de la ville, l’autre étant l’église de la Trinité, sans oublier la belle église du faubourg de Guibray, romane essentiellement et l’église Saint-Laurent (quartier Saint-Laurent), principalement des XIe et XIIe siècles. Malgré les destructions, Falaise et ses faubourgs ont conservé leur patrimoine religieux de qualité. (Photo Rodolphe Corbin © Patrimoine Normand)


Georges Bernage

Extrait Patrimoine Normand n°62
Par Georges Bernage.
 
L’imposante Porte des Cordeliers, construite par Pierre du Pont d’Ouilly au XIIIe siècle, domine le Val d’Ante ; c’est la seule des six portes de la ville à conserver son caractère défensif originel. Seule, une de ses deux tours flanquantes a disparu. (Photo Georges Bernage © Patrimoine Normand)
L’imposante Porte des Cordeliers, construite par Pierre du Pont d’Ouilly au XIIIe siècle, domine le Val d’Ante ; c’est la seule des six portes de la ville à conserver son caractère défensif originel. Seule, une de ses deux tours flanquantes a disparu. (Photo Georges Bernage © Patrimoine Normand)

Nous avons déjà évoqué Falaise dans Patrimoine Normand, nous y revenons furtivement. Sinistrée en 1944, la cité de Guillaume le Conquérant reste attanchante.

Malgré le « désastre national » du château de Falaise bétonné, métallisé et vitrifié, à cause des goûts plus que contestables d’un architecte qui a fi de la volonté populaire et malgré les terribles destructions de 1944, Falaise reste une cité attachante et nous l’évoquerons à nouveau, rapidement, nous y reviendrons prochainement. Ces quelques photos vous inciteront seulement à aller revoir la cité chère au cœur des Normands, par l’Histoire, et qui se trouve au centre de notre grande région. C’est aussi une base pour découvrir le pays de Falaise, méconnu, mais riche d’un intéressant patrimoine, au fil de ses villages.

Le plus beau point de vue pour y arriver est celui de la route de Caen avec le charme du Val d’Ante à vos pieds et, en face, sur le plateau rocheux (d’où le nom ancien et germanique de la ville) les remparts avec l’imposante porte des Cordeliers et, au bout, le château édifié par Henri Ier Beauclerc.

Pénétrons dans la vieille ville par la route de Caen, quelques beaux immeubles, principalement du XVIIIe siècle, sont conservés et ont été restaurés. Ils nous mènent à l’église Saint-Ger...

 

Il vous reste 64 % de cet article à lire.


 




Abonnement Patrimoine Normand

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes de Normandie  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • © PATRIMOINE NORMAND - 1995-2022

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • © PATRIMOINE NORMAND - 1995-2022
Patrimoine normand