Patrimoine normand

Églises romanes dans la baie du Mont-Saint-Michel

Vendredi 1 Mai 2009
Églises romanes dans la baie du Mont-Saint-Michel

L'église Saint-Martin à Saint-Martin-le-Vieux. Solidement accrochée au sommet de sa butte, défiant le vent et le temps, l’antique église a toujours fière allure. (© Claude Rayon)


Claude Rayon

Extrait Patrimoine Normand n°70
Par Marie Lebert et Claude Rayon.
 
Carte de la baie du Mont-Saint-Michel. (Coll.?médiathèque de Granville)
Carte de la baie du Mont-Saint-Michel. (Coll.?médiathèque de Granville)

La baie du Mont-Saint-Michel est un haut lieu, magnifique et sacré de notre Normandie. Partons à la découverte de neuf églises romanes du secteur : l'église Saint-Martin à Saint-Martin-le-Vieux ; l'église Notre-Dame à Bréville-sur-Mer ; l'église Saint-Pair à Yquelon ; l'église Saint-Pair à Saint-Pair-sur-Mer ; l'église Saint-Samson à Angey ; l'église Saint-Jean-Baptiste à Saint-Jean-le-Thomas ; l'église Saint-Médard à Dragey ;  l'église Notre-Dame à Genêts ; et l'église à Saint-Léonard-de-Vains.

l'église Saint-Martin à Saint-Martin-le-Vieux

En descendant de Bréhal vers la mer, on aperçoit sur son tertre herbeux les ruines nostalgiques de l’église de Saint-Martin-le-Vieux. Son patron, Martin, marque l’ancienneté de l’édifice. Sa position sur une butte aussi. De cette halte sur un des chemins de Saint-Michel, le chemin des Anglais, de nombreux pèlerins ont contemplé au loin derrière le marais, la ligne floue de la côte qui les a menés de Cherbourg à ce sanctuaire.

Sur cette route que nous allons suivre jusqu’à Genêts, planté sur un site exceptionnel, cet humble témoin des premiers édifices romans normands mérite une halte et une attention particulière. Du cimetière, il ne reste que l’antique croix de granit. Ses ruines ont été consolidées et la végétation qui l’envahissait dégagée par des amateurs passionnés. Le chevet de l’église est plat et on ne trouve pas l’habituel portail dans le mur occidental, mais une porte d’accès au Sud, comme cela se voit assez souvent d’ailleurs dans les vieux édifices du roman bas-normand. Son chœur et sa nef datent du XIe siècle. Des éléments de maçonnerie en arête de poisson, et des petites baies romanes, au cintre creusé dans un seul bloc de pierre l’attestent. La baie du che...

 

Il vous reste 94 % de cet article à lire.




Abonnement Patrimoine Normand

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes de Normandie  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • © PATRIMOINE NORMAND - 1995-2023

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • © PATRIMOINE NORMAND - 1995-2023
Patrimoine normand