Patrimoine normand

Les premières églises des ducs de Normandie

Vendredi 19 Mars 2010
Les premières églises des ducs de Normandie

L’imposante façade de l’église abbatiale de Jumièges, édifiée vers 1060. Avec son puissant massif occidental, elle se situe dans la lignée de l’art carolingien puis ottonien et salien. On a longtemps pensé que c’était un exemple isolé en Normandie. Mais ses contemporaines ont été depuis lors reconstruites et elle est seule préservée dans son aspect du milieu du XIe siècle. La cathédrale romane de Coutances comme l’abbatiale de Fécamp étaient semblables à cette époque. C'est un remarquable témoin de l’époque de Guillaume le Conquérant. (Photo Rodolphe Corbin © Patrimoine Normand)


Georges Bernage

Extrait Patrimoine Normand n°73
Par Georges Bernage.
 
Puissantes, les tours de l’église abbatiale Notre-Dame de Jumièges se dressent encore dans le ciel, seules tours d’un édifice religieux normand élevées avant 1066 et conservées intactes. Elles ont été achevées vers 1060. Elles s’élèvent sans décor jusqu’à 28 mètres puis elles sont décorées d’arcatures sur deux ni­veaux. Les deux niveaux supérieurs passent à l’octogone avec un décor d’arcatures et de modillons à la base de la toiture, disparue. (Photo Rodolphe Corbin © Patrimoine Normand)
Puissantes, les tours de l’église abbatiale Notre-Dame de Jumièges se dressent encore dans le ciel, seules tours d’un édifice religieux normand élevées avant 1066 et conservées intactes. Elles ont été achevées vers 1060. Elles s’élèvent sans décor jusqu’à 28 mètres puis elles sont décorées d’arcatures sur deux ni­veaux. Les deux niveaux supérieurs passent à l’octogone avec un décor d’arcatures et de modillons à la base de la toiture, disparue. (Photo Rodolphe Corbin © Patrimoine Normand)

L’art roman normand est bien connu mais bien des édifices religieux de ce style remontent seulement à la première moitié du XIIe siècle - quel était le décor que Guillaume le Conquérant a pu contempler.

On nous annonce plusieurs projets de films sur notre duc et roi, Guillaume le Conquérant, mais on peut redouter le pire quant au décor qui nous sera proposé. Nous allons ici essayer de re­constituer ce qu’il a pu contempler.

Les raids vikings successifs puis les bases d’implantation scandinave avaient fait fuir la plus grande partie du personnel ecclésiastique de ce qui deviendra la Normandie. Il n’y a plus d’évêques et de prêtres au moins dans tout l’ouest de ce qui devient la Normandie lorsque son noyau est constitué de part et d’autre de la Seine dans la province ecclésiastique de Rouen après la cession de ce territoire par Charles le Simple au chef Rollon, à l’automne 911. La vie ecclésiastique reprend sous la protection de ce nouveau comte de Rouen mais guère au-delà de cette capitale encore protégée par une enceinte quadrangulaire du Bas Empire ; le territoire est en grande partie retourné au paganisme.

Sous son successeur, Guillaume Longue-Épée (succède à Rollon en 931 et décède en 942), de rares tentatives de relèvement des établissements religieux peu­vent être discernées. On dut tout d’abord restaurer des édifices religieux qui n’avaient pas trop souffert. Parmi ceux-ci, l’église Saint-Pierre de Ju­miè­ges, avait été généralement datée de la fin du Xe siècle, son achèvement aurait eu lieu vers 993. Le professeur Lucien Musset, dans le Tome 2 de la Normandie Romane, écrivait encore en 1974 qu’elle aurait pu être édi...

 

Il vous reste 94 % de cet article à lire.




Abonnement Patrimoine Normand

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes de Normandie  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • © PATRIMOINE NORMAND - 1995-2023

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • © PATRIMOINE NORMAND - 1995-2023
Patrimoine normand