Patrimoine Normand magazine

 

Château de Pinterville, ou la passion de l'esprit

Mercredi 1 Juillet 2020
Château de Pinterville, ou la passion de l'esprit

Le château de Pinterville. (© Association Hygrekaile)


 
Extrait Patrimoine Normand N°114.
Par Virginie Michelland.

Certains lieux semblent conçus pour inspirer une vie intellectuelle. Derrière ses grilles, le château de Pinterville décline ainsi la passion de ses détenteurs successifs pour la beauté et l'esprit, écrivant son histoire au fil des siècles à l'ombre de ses grands arbres. Une histoire au long cours, que nous ont rapportée ses actuels propriétaires, Édith et Jean-Luc de Feuardent.

 

un emplacement stratégique

S'il constitue aujourd'hui une maison familiale où l'on s'éveille au chant des oiseaux, le site est surtout, de longue date, un lieu d'échanges. Une villa (domaine agricole) romaine y a été excavée en 1855. Quant aux Allemands, ils ont découvert en 1943 une étonnante allée sépulcrale néolithique. Les deux éléments sont classés monument historique. Une belle entrée en matière pour une aventure à travers les siècles.

La nature se montre ici généreuse : un endroit où serpente une rivière ne peut qu'être béni des dieux, surtout lorsqu'une forêt y déploie ses ombrages et que la terre y est fertile. Un gué, fréquenté depuis toujours par les animaux, puis par les hommes, constitue le creuset du futur fief. Les terres appartiennent au IXe siècle à l'abbaye Saint-Taurin d’Évreux. Plus tard, au temps de la Normandie ducale, on y construira une forteresse dont il subsiste quelques pans de murs. Quelques siècles plus tard, Renaud Tatin, maître arbalétrier de Philippe Auguste, reçoit Pinterville des mains de son souverain, en ré...

 

Il vous reste 88 % de cet article à lire.


 




Abonnement Patrimoine Normand
 

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

 

Pratique

 bas