Patrimoine Normand magazine

 

Louée soit la Saint-Wandrille

Mercredi 1 Juillet 2020
Louée soit la Saint-Wandrille

Autour de frère Jean-Charles, abbé de Saint-Wandrille, vingt-fuit frères, de frère Antoine (24 ans) à frère Joseph (93 ans), frère Mathieu étant l’un des trois brasseurs de cette lumineuse bière… à sublimer le ciel !  (© Jean-Luc Péchinot)


 
Extrait Patrimoine Normand N°114.
Par Jean-Luc Péchinot.

« Ils seront moines s’ils vivent de leurs mains » : en l’abbaye bénédictine de Saint-Wandrille, à Rives-en-Seine, on respecte la règle de saint Benoît… en y brassant la seule bière monastique française. Si délectable qu’on en entrevoit le ciel…

 

Cette abbaye-là a de la bouteille ! Pas loin de quatorze siècles… Initialement baptisée Fontenelle, du nom du ruisseau arrosant ce charmant vallon normand ancré à la Seine, entre Rouen et Le Havre, l’abbaye de Saint-Wandrille nous ramène en effet au temps du bon roi Dagobert, le dit Wandrille étant l'un de ses ministres, avant de venir s'installer là en 649. Les soubresauts de l’Histoire n’épargneront pas ce monastère de la congrégation de Solesmes qui, des incursions vikings aux guerres de Religion, connut saccages et destructions, la vie monastique ayant toujours repris. Plus d’une trentaine de ses moines furent même canonisés. Devenue l’un des centres intellectuels les plus actifs de la Normandie médiévale, l’abbaye ini...
 

Il vous reste 90 % de cet article à lire.


 




Abonnement Patrimoine Normand
 

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

 

Pratique

 bas