Patrimoine normand

 

Le château fort de Creully

Vendredi 25 Janvier 2008
Le château fort de Creully

Façade du château de Creully. A droite : tour du XVIe siècle construite en façade. Les baies à gauche sont du même siècle. (Photo Rodolphe Corbin © Patrimoine Normand)


Extrait Patrimoine Normand n°25.
Par Isabelle Audinet.

 

Dominant de ses hautes murailles la vallée de la Seulles, le château de Creully offre une des vues les plus spectaculaires du Calvados.

Au pied des remparts du château de Creully, la tour, qui possède encore ses mâchicoulis est la tour dite de la BBC, puisquen juin 1944, elle servit aux alliés pour la transmission radio en direction
Au pied des remparts du château de Creully, la tour, qui possède encore ses mâchicoulis est la tour dite de la BBC, puisqu’en juin 1944, elle servit aux alliés pour la transmission radio en direction de Londres donnant ainsi des nouvelles sur la situation du débarquement. (© Eric Bruneval)

Le visage actuel du château de Creully est dû aux profondes transformations qu’il subit. Six grandes périodes sont discernables du XIIe siècle au XXe siècle, apportant les modifications nécessaires à la défense et à l’attaque. Cependant, la destination première du château de Creully n’était pas d’être une forteresse, mais le logis des seigneurs des lieux. C’est d’ailleurs ce qui reste de cette période qui semble la plus intéressante pour l’histoire de l’architecture normande. Rares en effet sont les traces de telles bâtisses dans notre région, puisque quatre édifices (dont Creully) sont encore debout. On trouve ainsi les logements des châteaux de Beaumont-le-Richard (Calvados), Bricquebec (Manche) et la maison de Barneville-la-Bertran. Ils ont pu être identifiés grâce à leur ressemblance avec un groupe de demeures seigneuriales bien plus courant en Angleterre. Datés de la fin du XIIe siècle, ces demeures consistent en une grande salle très vaste et haute, avec arcades, munie d’un ou deux bas-côtés. Associé à cette salle, on trouve, d’abord proche puis accolé, un bâtiment à deux niveaux, avec au rez-de-chaussée une salle servant de dépôt et au premier les appartements. Très souvent, le premier est divisé en deux, l’une des pièces servant de chambre et l’autre de grande salle. Le grand hall, quant à lui, est à la fois salle de réception et salle publique pour régler la justice, pour prendre un exemple. Cette mixité des lieux publics et privés dans une demeure seigneuriale était courante au début du Moyen Âge.

Le premier château de Creully est donc une demeure seigneuriale de ce type, où malgré les transformations postérieures, on reconnaît, une fois l’œil exercé, les deux bâtiments de l’ensemble. On peut d’ailleurs penser que ce sont les utilisations postérieures qui ont permis aussi de sauvegarder les bâtiments du XIIe siècle.

Le site de Creully est occupé depuis bien avant le XIIe siècle. Des fouilles ont prouvé qu’un village était déjà implanté au VIIe siècle au moins. Au XIe siècle, des textes font mention de seigneurs de Croilli, Richard et son fils Turstin, d’ori­gine normande, ayant fondé le prieuré de Saint-Gabriel Brécy à quelques kilomètres de Creully. S’il n’y a pas de tra...

 

Il vous reste 78 % de cet article à lire.


 




Abonnement Patrimoine Normand

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

 

Pratique

  • Plan du site - Mentions légales - Publicité
  •  
  • Le magazine Patrimoine Normand
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © Patrimone Normand 2010 - 2020
  •  
  • CONTACT
  • PAR COURRIEL
  • STANDARD : 02 31 79 11 77
  • PATRIMOINE NORMAND
  • LES 3 COURS
  • 14220, LES MOUTIERS-EN-CINGLAIS 
 Patrimoine normand