Patrimoine normand

Aux origines du Havre

Aux origines du Havre

Vision romantique de l’entrée du port du Havre avec la Tour François Ier(Lithographie d’Engelmann d’après Horace Vernet/coll. Patrimoine Normand.)


Extrait Patrimoine Normand n°17.
Par Georges Bernage.

 

François Ier créa en 1517 la ville du Havre pour remplacer Harfleur dont le port s’ensablait, mais ses origines sont plus anciennes. Nous irons à leur découverte et suivrons l’évolution de la ville jusqu’au milieu du XVIIIe siècle, retrouvant sa physionomie, l’âme de la vieille ville. Nous avons beaucoup utilisé le grand ouvrage d’Alexis Lemale (Le Havre d’autrefois, 1883) qui est un document incontournable en ce qui concerne l’iconographie ancienne et les sources écrites.

Vase romain trouvé en 1870 dans une sépul­­­ture de la rue des Gobelins au Havre. (Doc. Lemale/coll. Patrimoine Normand.)
Vase romain trouvé en 1870 dans une sépul­­­ture de la rue des Gobelins au Havre. (Doc. Lemale/coll. Patrimoine Normand.)

Des Romains aux Vikings

L’estuaire de la Seine était habité dès l’époque gauloise et romaine, nous l’avons déjà vu pour Harfleur (voir Patrimoine Normand n°14). Des vestiges romains ont aussi été découverts autour du Havre. À cette époque, la côte d’Ingouville était déjà habitée. On trouva là de grandes monnaies d’or et un vase romain avec des sujets mythologi­ques. Leure remonte à cette époque. Son nom remonterait au Gaulois Lugodurum (d’après F. de Beaurepaire), « forteresse de Lug » (?). Puis vinrent les Vikings. Solidement implantés dans le pays de Caux. L’estuaire de la Seine était aussi pour eux une base idéale, les noms de lieux rappellent leur souvenir. Il y a tout d’abord Harfleur (Harfloi) qui est un nom scandinave mais aussi Sanvic dont le nom signifie « la crique de sable » (Sandvik) et les Vikings, ainsi que leur nom l’indique, sont des « hommes des criques » (vik), car c’est dans les petites baies qu’ils établissaient leurs ports. Sanvic, ancêtre du Havre, est le premier port, viking. À proximité s’installa l’un d’eux, Ingolf, à l’emplacement actuel d’Ingouville. Nous trouvons aussi le Hoc une pointe de terre qui signifie « croc » (hok) en scandinave. La Hève pourrait venir du scandinave höfdi qui signifie la « tête », nom évident pour un cap. Quant au nom du Havre, il peut venir du scandinave höfn/havn qui signifie le « port ».

Le Havre et ses environs avant 1516, plan publié par F. De Coninck, op. cit. (Mis en couleur par F.G./coll. Patrimoine Normand.)

Le Havre et ses environs avant 1516, plan publié par F. De Coninck, op. cit. (Mis en couleur par F.G./coll. Patrimoine Normand.)

Un port au milieu des marais

En aval de Harfleur, le grand port médiéval au nord de l’estuaire, Leure, est un port d’une certaine importance. On y exploitait des salines mentionnées dans une charte en 1050. Vers le XVIe siècle, Saint-Nicolas de Leure atteint une grande prospérité. L’église, refaite après le siège de 1563, comportait des vestiges plus anciens dont des pierres tombales. Elles furent démontées lors de la destruction de Saint-Nicolas et sont maintenant dans la salle basse du musée du prieuré de Graville. Il y a là la dalle funéraire de Pierre Bérenguier (Ici gist Pieres Berenguier. Dex eit, merci de s’ame. Amen) et celle de Guillaume Parey, qui trespassa l’an de grace 1374, le vendredi avant la Mi aoust : prie pour lame de li Pater n. Subsiste aussi la moitié supérieure de la dalle funéraire de Guillaume Groumesnil. Nous retrouvons, grâce aux recherches de l’abbé Cochet, l’histoire de ces habit...

 

Il vous reste 91 % de cet article à lire.




Abonnement Patrimoine Normand
 

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • © PATRIMOINE NORMAND - 1995-2022

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © PATRIMOINE NORMAND - 2011-2022
Patrimoine normand