Patrimoine Normand magazine

 

Le château de Dieppe, du Moyen Âge à nos jours

Mardi 22 Janvier 2008
Le château de Dieppe, du Moyen Âge à nos jours

Château de Dieppe - Vue de la face nord du château, face à la mer. La tour de droite est l’ancien donjon de l’enceinte du XIVe siècle. Les baies ont été ouvertes bien plus récemment. À gauche de la tour, les parties construites au XVe siècle. (Photo Eric Bruneval © Patrimoine Normand).


Extrait Patrimoine Normand n°22.
Par Isabelle Audinet.

 

Dominant Dieppe « la profonde », le château, faisant face à la mer, est le dernier vestige important des fortifications de la ville, détruites au XIXe siècle.

Le château est situé pratiquement en haut de la falaise, sur une terrasse en partie naturelle, au-dessus de la ville. Cette position avantageuse n’apporte cependant pas une protection totale, en raison justement de l’accessibilité par le haut de la falaise. Si l’ancienneté de la ville est reconnue (l’habitat serait déjà regroupé à cet endroit au XIIe siècle), celle du château est moins sûre. Les fortifications de la ville sont en place au XIVe siècle, au moins ; la première mention connue du château remonte à un peu avant 1450. À cette date, en effet, il pouvait recevoir une garnison. Le château du XVe siècle reprend l’emplacement d’une partie de l’enceinte du XIVe siècle, alors apparemment en mauvais état ; une des tours de celle-ci a d’ailleurs été intégrée au château. Il s’agit de la Tour Ronde de l’ouest, ancien donjon en position avancée des remparts. Construite en silex avec lits de grès, cette tour était percée sur trois niveaux de meurtrières positionnées en quinconce. L’entrée se faisait par une porte située en hauteur accessible vraisemblablement par une échelle ou une rampe amovibles. Les étages actuels sont couverts de plafonds en bois alors qu’ils furent ou qu’il était prévu qu’ils fussent voûtés d’ogives (aux niveaux un et deux). Au XVe siècle fut donc construite une partie du château que nous connaissons. La guerre de Cent Ans touchait alors à sa fin, Dieppe, grâce à Charles Desmarest, avait été rendue au royaume de France. Ce Charles Desmarest, devenu Capitaine de la Ville de Dieppe (il représentait le roi), a aussi chassé, en 1443, les derniers soldats anglais cantonnés non loin de là, au Pollet. En raison de sa position de Capitaine de la ville, la construction du châ...

 

Il vous reste 89 % de cet article à lire.


 




Abonnement Patrimoine Normand

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

 

Pratique

  • Plan du site - Mentions légales - Publicité
  •  
  • Le magazine Patrimoine Normand
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © Patrimone Normand 2010 - 2020
  •  
  • CONTACT
  • PAR COURRIEL
  • STANDARD : 02 31 79 11 77
  • PATRIMOINE NORMAND
  • LES 3 COURS
  • 14220, LES MOUTIERS-EN-CINGLAIS 
 bas