Patrimoine normand

 

Hommage au maître du temps : André Hambourg

Jeudi 31 Janvier 2008
Hommage au maître du temps : André Hambourg

Honfleur, la fête de la mer, 1973 - huile sur toile. (Musée Eugène-Boudin/Donation Hambourg-Rachet.)


Extrait Patrimoine Normand n°31.
Par Karine Trotel Costedoat.

 
Hommage au maître du temps : André Hambourg. (Photo Éric Bruneval © Patrimoine Normand.)
André Hambourg s’est éteint le 4 décembre dernier (1999), à l’âge de quatre-vingt-dix ans, et repose désormais à Honfleur. La Normandie pleure la lumière de l’homme qui a rejoint, dans l’éternité, les paysages qu’il a aimés et sublimés. Ses toiles, où frémit chaque instant de vie, font de lui le maître du temps. (Photo Éric Bruneval © Patrimoine Normand.)

« Il y avait la lueur d’un orage Cette étrange lueur jaune et grise couleur de pâleur, de douceur et de peur. La lueur d’un orage dans le ciel d’Honfleur… Et d’un coup de pinceau André Hambourg a mis cet orage en tableau comme on met en bouteille un bateau… »

En 1951, lors d’un séjour à Honfleur, le poète Michel Vaucaire rencontrait André Hambourg, « jeune » artiste au style si personnel qui lui inspira ces quelques vers. Depuis cette date, les hommages n’ont cessé de se succéder consacrant à la fois l’homme et son œuvre. Critiques, amateurs d’art, amis… tous ceux qui ont rencontré André Hambourg témoignent de sa profonde humanité, de son rapport rare à la vie et de son exceptionnel talent à l’exprimer. Le grand public lui-même ne s’y est pas trompé car, ainsi que le remarquait Noël Lecrecq, dans Le Havre libre du 7 août 1964, le peintre était déjà à cette époque « l’un des plus connus du grand public ». Chacun peut se reconnaître dans la peinture d’André Hambourg ; elle a cette qualité essentielle d’être à la portée de tous tant elle est comme lui, humble et vivante.

Jean-François Masse, Président des Amis du Musée de Trouville, connaissait le peintre depuis vingt-sept ans et confirme la générosité de son ami. Il le définit comme « un grand humaniste », un homme sensible à la moindre vibration du monde qui l’entourait, qui était à l’écoute de ses semblables et avait appris à reconnaître la vie dans chacun de ses instants, même et surtout les plus difficiles. D’ailleurs, si la peinture d’André Hambourg traduit la vie et le mouvement, son œuvre tout entière peut être assimilée à un art de vivre qui retient de chaque moment, de chaque être et de chaque chose sa lumière propre et particulière. C’est ainsi qu’un paysage de pluie révèle toute sa beauté (Sur la jetée, 1969) ou que l’honneur de la guerre exprimée notamment dans Civilisation 37 devient un véritable hymne à la vie. Mais l’honneur et la légèreté sont également très caractéristiques du style d’André Hambourg et se manifestent à travers une multitude de détails pris au quotidien et auquel participe très joyeusement le monde animal. On se surprend à rechercher dans ses compositions la présence du petit chien noir qui devient, au fil des toiles, un véritable compagnon pictural. L’artiste n’aimait pas seulement peindre les animaux, il les sculptait et, à ce sujet, Jean-François Masse ne cache pas son admira...

 

Il vous reste 84 % de cet article à lire.


 




Abonnement Patrimoine Normand
 

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
 
 
  
 

 

 
EN KIOSQUE
Patrimoine-Normand n117

N°117
Avril-Mai-Juin 2021

 Et profitez d'une offre 
 exceptionnelle 

-27%

4 numéros

29
au lieu de 40,00€



DERNIERS ARTICLES

à Paraître


LIBRAIRIE NORMANDE

 

ÉVÉNEMENTS

Dernière Vidéo

Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

 

Pratique

  • Plan du site - Mentions légales - Publicité
  •  
  • Le magazine Patrimoine Normand
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © Patrimone Normand 2010 - 2020
  •  
  • CONTACT
  • PAR COURRIEL
  • STANDARD : 02 31 79 11 77
  • PATRIMOINE NORMAND
  • LES 3 COURS
  • 14220, LES MOUTIERS-EN-CINGLAIS 
 Patrimoine normand