Patrimoine normand

 

Balade aux portes des marais du Cotentin - Les petits trésors du Plessis-Lastelle

Samedi 25 Septembre 2021
Balade aux portes des marais du Cotentin - Les petits trésors du Plessis-Lastelle

Vestiges du château à motte du Plessis. Sous la tour médiévale du Plessis, toujours soigneusement gardée depuis le XIe siècle. (© Stéphane William Gondoin)


Stéphane William Gondoin

Extrait Patrimoine Normand n°119
Par Stéphane William Gondoin.

 
Les vestiges de l’allée couverte située au sommet du mont Castre, témoins d’une présence humaine dans le secteur remontant au Néolithique. (© Stéphane William Gondoin)
Les vestiges de l’allée couverte située au sommet du mont Castre, témoins d’une présence humaine dans le secteur remontant au Néolithique. 
(© Stéphane William Gondoin)

Née le 1er janvier 1965 de la fusion des villages du Plessis et de Lastelle, cette commune du Cotentin occupe une position privilégiée entre marécages et contreforts du mont Castre. Les hommes ne s’y sont pas trompés et se sont installés dans ces parages depuis la nuit des temps. Petits rappels historiques avant de partir à la découverte du patrimoine local et d’une zone naturelle à préserver.

Un peu d’étymologie pour commencer. Plessis est la forme moderne de l’ancien français plaisseis, qui désigne à l’origine un espace quelconque, jardin, champ ou forêt, entouré de haies tressées ou de palissades. Un « domaine » (manere en latin, entendre par là un domaine agricole) est attesté en ce lieu dès 1080, dans une charte de Guillaume le Conquérant confirmant les titres de propriété de l’abbaye voisine de Lessay, fondée un quart de siècle plus tôt. Dans ce même document apparaît une « route traversant le bosquet depuis Astella jusqu’à l’épine [spina dans le texte original, qui désigne peut-être l’arête rocheuse formée par l’éminence voisine] du mont Castre. » Astella, qui se transformera au fil du temps en Lastelle, signifie « copeau », « planchette », sans que nous sachions la raison pour laquelle ce terme s’est ancré dans la toponymie locale.
 

Dans la nuit des temps

On trouve sur et autour du mont Castre des témoignages de la civilisation néolithique (6000 av. J.-C. - 2000 av. J.-C.), à commencer par les débris de l’allée couverte qui subsistent à son sommet. Un dépôt de haches à douille de l’âge du bronze (2000 av. J.-C. - 800 av. J.-C.) a par ailleurs été exhumé des marais à Marché...


Il vous reste 94 % de cet article à lire.


 




Abonnement Patrimoine Normand

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

 

Pratique

  • Plan du site - Mentions légales - Publicité
  •  
  • Le magazine Patrimoine Normand
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © Patrimone Normand 2010 - 2020
  •  
  • CONTACT
  • PAR COURRIEL
  • STANDARD : 02 31 79 11 77
  • PATRIMOINE NORMAND
  • LES 3 COURS
  • 14220, LES MOUTIERS-EN-CINGLAIS 
 Patrimoine normand