Patrimoine normand

Guernesey, rocher d'hospitalité

Vendredi 10 Avril 2015
Guernesey, rocher d'hospitalité

Guernesey. Castle Cornet, vigie du grand large. (© Chris George)


Extrait Patrimoine Normand n°93
Par Michel de Decker et Stéphane William Gondoin.

 
Statue de Victor Hugo dans Candie Gardens. (© Stéphane William Gondoin)
Statue de Victor Hugo dans Candie Gardens. (© Stéphane William Gondoin)

Parce que Victor avait critiqué le rapprochement entre la reine Victoria et l'empereur Napoléon III, la famille Hugo se trouva donc dans l'obligation de boucler une nouvelle fois ses malles, pour reprendre le chemin de l'exil et la vie d'errance. Direction l'île voisine de Guernesey, pour cette fois un peu de stabilité.

N’était-il pas risqué d’envisager une installation à Guernesey, une terre qui, comme Sercq ou Aurigny, dépendait elle aussi de la couronne britannique ? Tout cela parce qu’autrefois le roi de France Philippe Auguste n’avait pas jugé bon de les fleurdeliser, ces îles, sous prétexte qu’il ne disposait pas d’une flotte assez importante et que ses marins connaissaient trop mal les voies de l’océan.

 

Le souffle du Nez de Jobourg

Non Victor Hugo avait pris ses renseignements. Il ne partait pas franchement à l'aventure en allant s’installer chez les Guernesiais. Il n'ignorait pas, en effet, que chaque île avait sa législation et son propre gouvernement et que celui de Saint-Pierre-Port, la capitale de Guernesey, n'était pas le moins du monde hostile aux résidents du continent. D'ailleurs, c'était bien simple, sur cette île-là on y parlait beaucoup plus le Français que l'Anglais ! Assurément, oui, Guernesey demeurait plus « normande qu'anglo ». Et ne disait-on pas, aussi, que par temps clair, du haut des rochers des Hanois on parvenait à apercevoir le cap de la Hague et qu'avec un rien d'imagination on pouvait sentir comme un souffle bienfaisant venu du nez de Jobourg ? Le passage d’une île à l’autre n’avait pas été de tout repos car, au petit matin du 31 octobre de 1855, jour de l’embar...

 

Il vous reste 93 % de cet article à lire.

DOSSIER « ESCAPADE À JERSEY & GUERNESEY » (17 pages) :




Abonnement Patrimoine Normand

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © PATRIMOINE NORMAND - 2011-2022

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © PATRIMOINE NORMAND - 2011-2022
Patrimoine normand