Patrimoine normand

BOHIN France, dernier fabricant d’aiguilles et d’épingles

Samedi 12 Avril 2014
BOHIN France, dernier fabricant d’aiguilles et d’épingles

La Fondation du Patrimoine au chevet des aiguilles « Made in France ». (© Jean-Louis Soularue-FDP)


Fondation du patrimoine

Extrait Patrimoine Normand n°89
Par la Fondation du Patrimoine.

 
La Fondation du Patrimoine au chevet des aiguilles « Made in France ». (© Jean-Louis Soularue-FDP)
La Fondation du Patrimoine au chevet des aiguilles « Made in France ». (© Jean-Louis Soularue-FDP)

BOHIN France, dernier fabricant d’aiguilles et d’épingles, a ouvert le 4 mars 2014 au public « La Manufacture Bohin », sur le site industriel de Saint-Sulpice-sur-Risle (Orne). Grâce au mécénat d’entreprise TOTAL, la Fondation du Patrimoine a apporté un soutien de 200 000 € à la restauration de bâtiments qui accueillent aujourd’hui un remarquable musée de l’Aiguille et de l’Épingle.

Amateurs de savoir-faire traditionnels, couturières et passionnées de patchwork, connaisseurs en machines plus que centenaires et, plus généralement, vous tous qui êtes intéressés par le patrimoine culturel et industriel bas-normand, n’hésitez-pas à rendre visite à ce nouveau musée niché au cœur de la vallée de la Risle, dans un site protégé au titre des Monuments Historiques. Vous toucherez du doigt (et sans vous piquer) un patrimoine industriel du XIXe siècle unique en France, vous visiterez les ateliers en production, vous découvrirez une usine qui, il y a quelques années, était en attente de repreneur et qui aujourd’hui exporte dans le monde entier.

En 1833, Benjamin Bohin crée l’entreprise en modernisant et regroupant plusieurs artisans aiguilliers et épingliers installés au bord de la Risle, qui leur fournissait la force motrice pour les ateliers. Au fil des années, l’entreprise innove et se développe ; ses aiguilles et épingles sont alors reconnues pour leur qualité (solidité et qualité de la finition des aciers). Puis viennent les guerres, les crises économiques, la concurrence. L’activité de l’entreprise se réduit progressivement, l’emploi aussi et ce jusqu’au jour où l'un des dirigeants accepte de la repren...


Il vous reste 75 % de cet article à lire.


 




Abonnement Patrimoine Normand

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © PATRIMOINE NORMAND - 2011-2022

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © PATRIMOINE NORMAND - 2011-2022
Patrimoine normand