Patrimoine normand

Panorama XXL à Rouen - Le démontage du « grand bidon bleu »

Lundi 17 Janvier 2022
Panorama XXL à Rouen - Le démontage du « grand bidon bleu »

le Panorama XXL de Rouen. (© Stéphane William Gondoin)

Le démontage du Panorama XXL de Rouen. (© Serge Van Den Broucke)
Le démontage du Panorama XXL de Rouen. (© Serge Van Den Broucke) 

Inauguré en grande pompe au mois de décembre 2014, le Panorama XXL de Rouen a définitivement fermé ses portes au public le 19 septembre dernier et sa destruction a débuté. Il s’agissait d’un équipement touristique conçu pour permettre à ses visiteurs une immersion totale au sein d’un paysage donné, grâce à des toiles monumentales conçues par l’artiste allemand Yadegar Asisi. Sont ainsi passées par les rives de la Seine la Rome antique, la forêt amazonienne, la grande barrière de corail, l’épave du Titanic, la cathédrale de Rouen au temps des impressionnistes et la ville de Rouen en 1431, lorsque Jeanne d’Arc y effectua son séjour fatal. C’est lors de l’exposition de cette dernière œuvre que nous en avions effectué la visite (voir Patrimoine Normand n° 99). L’ensemble nous avait alors fait une impression plutôt favorable, même si le ticket d’entrée (9,50 €) nous avait paru élevé pour une visite relativement courte.

Si nous étions pratiquement seuls lors de notre unique passage, les données de fréquentation que l’on nous avait alors communiquées (50 000 visiteurs pour la seule saison estivale 2016) paraissaient encourageantes et les chiffres rendus publics par la suite faisaient état de 120 000 visiteurs annuels. Nombre de riverains, de Rouennais et d’élus de l’opposition dénonçaient cependant la « verrue » ou le « pot de yaourt », et pointaient du doigt la facture totale du projet, entre les coûts de construction et de fonctionnement, et la confortable rente annuelle versée à M. Asisi. Voilà qui n’est pas sans rappeler le défunt parc EANA, qui avait néanmoins permis la restauration complète de l’abbaye du Valasse. Notons toutefois qu’à Rouen reste à voir absolument l’Historial Jeanne-d’Arc, ouvert en 2015, qui permet de profiter de l’architecture exceptionnelle de l’ancien palais épiscopal avec une mise en scène soignée.
 

Article publié dans Patrimoine Normand n°120, par Stéphane William GondoinStéphane William Gondoin

Abonnement Patrimoine Normand

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © PATRIMOINE NORMAND - 2011-2022

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © PATRIMOINE NORMAND - 2011-2022
Patrimoine normand