Patrimoine normand

Regards sur la ville - Le Havre (1855-1865)

Lundi 3 Novembre 2008
Regards sur la ville - Le Havre (1855-1865)

Photographie Ed. Fortin, Le Grand-Théâtre du Havre. (Coll. SHED) ; Dessin A. Roessler. (Coll. BM Le Havre)


Danièle Dupré

Extrait Patrimoine Normand n°68
Par Dominique Rouet &  Danièle Dupré.
 
Ed. Fortin, Le musée des Beaux-arts, la tour François Ier et le Grand-quai ; seule photographie de la collection signée et datée par son auteur (13 avril 1856). (Coll. SHED)
Ed. Fortin, Le musée des Beaux-Arts, la tour François Ier et le Grand-quai ; seule photographie de la collection signée et datée par son auteur (13 avril 1856). (Coll. SHED)

La Bibliothèque municipale du Havre présente actuellement l’exposition « Regards sur la ville. Le Havre 1855-1865 », organisée en partenariat avec la Société havraise d’études diverses. L’intérêt de cette exposition est de confronter deux sources originales faisant revivre Le Havre du Second Empire : une collection de photographies pratiquement inédite, datée des années 1856-1859, et le journal intime d’un adolescent écrit au même moment.

Le Havre sous le Second Empire

Quand commence le Second Empire, Le Havre n’est qu’une petite ville, enserrée dans une triple ceinture de fossés et de remparts. Elle n’assure plus, à proprement parler, de fonction militaire depuis 1829, mais le Génie s’oppose à perdre cette place forte face à l’Angleterre, toujours considérée comme ennemi potentiel. Quand commence le Second Empire, Le Havre n’est qu’une petite ville, enserrée dans une triple ceinture de fossés et de remparts. Elle n’assure plus, à proprement parler, de fonction militaire depuis 1829, mais le Génie s’oppose à perdre cette place forte face à l’Angleterre, toujours considérée comme ennemi potentiel.

Depuis la fin des guerres napoléoniennes, son essor commercial et maritime a provoqué un afflux de population que la cité ne peut contenir. Aussi les communes avoisinantes se sont-elles développées jusqu’au pied de ses fortifications.

Après plusieurs démarches sans succès, la municipalité obtient du futur Napoléon III, le 9 juillet 1852, une loi promulguant le rattachement à la cité d’une grande partie de ses faubourgs : Le Havre devient ainsi la 13e ville de France. Après de multiples trac...

 

Il vous reste 94 % de cet article à lire.

 


Abonnement Patrimoine Normand

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes de Normandie  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • © PATRIMOINE NORMAND - 1995-2023

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • © PATRIMOINE NORMAND - 1995-2023
Patrimoine normand