Patrimoine normand

Dans la catégorie "ducs de normandie" :

Robert le Libéral - Le glaive et la foi

Robert le Libéral - Le glaive et la foi

Ah ! Le voilà bien l'archétype du grand seigneur féodal, dispendieux à souhait, alternant les colères aussi soudaines que venimeuses avec les repentirs sincères et spectaculaires, capable de déclencher des guerres terribles à la moindre offense, ou de tout quitter sur un coup de tête pour marcher dans les chemins de son Dieu... Le père de Guillaume le Conquérant apparaît comme l'une des personnalités les plus complexes, contrastées et attachantes de la maison de Normandie.

Lire cet article
Les premiers ducs de Normandie (v.927-1026)

Les premiers ducs de Normandie (v.927-1026)

Un siècle après l'accord de Saint-Clair-sur-Epte, la Normandie reste le dernier État fondé par les Scandinaves survivant en Europe occidentale. Et pourtant, les fils et petits-fils de Rollon, Guillaume Longue Épée et Richard Ier, ont bien failli lâcher la barre du jeune navire normand.

Lire cet article
Les palais des ducs de Normandie

Les palais des ducs de Normandie

Quel était l’architecture des palais des ducs de Normandie, de 911 à 1204 ? Cette étude va nous permettre d’entrevoir des décors étonnants bien plus que ce l’imagerie nous proposait jusqu’à maintenant. Plongeons dans un univers coloré et surprenant.

Lire cet article
Les premières églises des ducs de Normandie

Les premières églises des ducs de Normandie

L’art roman normand est bien connu mais bien des édifices religieux de ce style remontent seulement à la première moitié du XIIe siècle - quel était le décor que Guillaume le Conquérant a pu contempler.

Lire cet article
Portraits de Guillaume le Conquérant

Portraits de Guillaume le Conquérant

À quoi pouvait-il bien ressembler, le plus célèbre des Normands ? De notre duc, aucun portrait réaliste ne nous est parvenu, et pour cause : ce n’était pas l’usage alors de reproduire trait pour trait le visage des grands de ce monde. Aussi les représentations qui nous sont parvenues relèvent-elles d’une pure convention propre à l’épo­que médiévale.

Lire cet article
Les planches normandes de l’armorial européen de la Toison d’or

Les planches normandes de l’armorial européen de la Toison d’or

Le manuscrit 4790 de la bibliothèque de l’Arsenal, ou Grand armorial équestre de la Toison d'or, réalisé au milieu du XVe siècle, est surtout connu pour ses magnifiques figures équestres représentant des chevaliers de la Toison d’or, maintes fois reproduites. La seconde partie de ce manuscrit, moins connue, est un armorial européen contenant quarante-cinq figures équestres de souverains et de princes ainsi qu’une série de planches regroupant 942 écus des grandes familles européennes, regroupées par marches d’arme1. Nous présenterons dans cet article et dans ceux qui suivront les quatre planches consacrées à la marche de Normandie, dans lesquelles apparaissent quelques-unes des grandes familles féodales de notre région.

Lire cet article
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes de Normandie  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • © PATRIMOINE NORMAND - 1995-2023

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • © PATRIMOINE NORMAND - 1995-2023
Patrimoine normand