Patrimoine normand

Dans la catégorie "langue normande" :

Articles publiés dans la rubrique « Langue normande » du magazine Patrimoine Normand.
Du nouveau en langue normande !

Du nouveau en langue normande !

Deux publications récentes liées à la langue normande ont retenu notre attention. Deux œuvres radicalement différentes par la forme et par le propos, puisque l’une est écrite et l’autre chantée. Leur mérite commun étant de célébrer le loceis d'cheu nous.

Lire cet article
A men leisi : l’hommage à Marcel Dalarun

A men leisi : l’hommage à Marcel Dalarun

A men leisi : à ma guise, à mon rythme, en toute liberté, en prenant le temps qu’il me faut… Le temps, Marcel Dalarun a su le prendre. A 82 ans, il signe là son premier recueil de poèmes : 75 œuvres, dont 32 avaient déjà été mises en chansons par Daniel Bourdelès.

Lire cet article
La Fête des Rouaisouns à Bayeux

La Fête des Rouaisouns à Bayeux

Après la ville d’Argentan qui fut le siège d’une assemblée consacrée au droit normand, c’est Bayeux qui a reçu début juillet nos cousins jersiais, à l’occasion du 8e centenaire du rattachement des îles normandes de la Manche à la couronne d’Angleterre, dans le cadre des fêtes médiévales de la capitale du Bessin. Les invités se sont livrés à des échanges culturels, à divers jeux, à des démonstrations de musique et de danses, et se sont exprimés dans la langue commune à l’ancien duché : le normand.

Lire cet article
Les Ouées de Pirou : la comédie musicale de Magène

Les Ouées de Pirou : la comédie musicale de Magène

« J’i rêvaé de Thor, reide enragi. Gimaez, fèmes, j’allons touot ravagi ! » Trente choristes chantent sous la direction minutieuse et exigeante de Jean-Louis Dalmont. L’enregistrement du dernier disque de Magène touche à sa fin. On connaissait l’association pour la mise en chansons de poèmes rédigés en normand. Cette fois, la gageure est plus osée encore, car il s’agit, ni plus ni moins, d’une comédie musicale, la première au monde dans la langue de Louis Beuve, Gires Ganne et Marcel Dalarun.

Lire cet article
Linguiste et écrivain : Fernand Lechanteur, artisan du renouveau normand

Linguiste et écrivain : Fernand Lechanteur, artisan du renouveau normand

Quand l’auteur de ces lignes était élève au Lycée Malherbe, son chef d’établissement s’appelait Fernand Lechanteur. Pour nous, il n’était que le proviseur, le prothalle, ainsi que nous l’appelions en notre stupide argot de potache. Pour nous, qui avions quotidiennement affaire aux « sous-officiers » qu’étaient les surveillants généraux, ce « chef de corps » était aussi lointain que le sera mon colonel quelques années plus tard : on sait qu’il existe, mais on ne le voit qu’en de rares circonstances.

Lire cet article
L'enseignement de langue normande

L'enseignement de langue normande

Loceis et mait’s d’école (1 ) en Cotentin. Rémi Pézeril en cours de normand. (Photo Pierre Rique © Patrimoine Normand.) Extrait Patrimoine Normand n°44. Par Pierre Rique.   La craie crisse sur le tableau noir, où les mots s’inscrivent d’une main mal assurée : « Le co, la vaque et le lapin mâounaunt liement avâo le quemin buttitent d’eun cou sus eune rivyire qui leus fit comme eune barryire. » Rémi Pézeril hoche la tête et, s’a...

Lire cet article
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes de Normandie  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • © PATRIMOINE NORMAND - 1995-2022

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • © PATRIMOINE NORMAND - 1995-2022
Patrimoine normand