Patrimoine normand
Catégories liées / 2011 / tous les exemplaires / version numerique

 

Patrimoine Normand n°77 (avril-mai-juin 2011). En kiosque à partir du 12 avril 2011 - 116 pages. Magazine trimestriel.
Patrimoine Normand n°77 (avril-mai-juin 2011). En kiosque à partir du 12 avril 2011 - 116 pages. Magazine trimestriel.
ATTENTION : CE NUMÉRO EST DISPONIBLE UNIQUEMENT EN VERSION NUMÉRIQUE.
ATTENTION :
CE NUMÉRO EST DISPONIBLE UNIQUEMENT
EN VERSION NUMÉRIQUE.
PATRIMOINE NORMAND N°77
VERSION NUMÉRIQUE

PRIX : 5,95

 

 

ÉDITORIAL

Alain Tourret et Laurent Corbin. (© Patrimoine Normand)
Alain Tourret et Laurent Corbin. (© Patrimoine Normand)

Pour une Normandie conquérante !

Conquérante, la Normandie l’a été pendant si longtemps !... Les Vikings bien sûr, qui lui ont donné son nom en 911. Un certain Guillaume, et tous ceux qui sont partis des ports normands pour explorer les terres lointaines. Et puis en 1956, la Normandie est victime d’une catastrophique coupure en deux. Peu à peu, les deux demi-régions se replient sur elles-mêmes, les Normands deviennent tièdes, ils perdent confiance en eux.

Je ne veux pas d’une Normandie qui s’efface, d’une Normandie qui doute, elle doit s’affirmer comme aux plus belles heures de son histoire, et se projeter fièrement dans son avenir. Il faut la réunifier et la représenter au plan européen à Bruxelles. Il faut créer un TGV normand vers l’Île-de-France, mettre Paris à 1h15 de Caen pour mieux accueillir les Parisiens et que les Normands puissent aller en rendez-vous dans la capitale en une demi-journée.

Son 11e centenaire nous donne l’occasion de regarder vers ce passé qui est un gage pour le futur, parce qu’au fond d’eux-mêmes, les Normands sont restés des conquérants dans tous les domaines. À cette occasion, en étroite coopération avec le CRT (le Comité Régional du Tourisme, qui couvre les 5 départements) j’ai souhaité « vendre » la Normandie sur le plan touristique.

J’ai rencontré une réelle volonté de participation des territoires. Bien que cet anniversaire soit financé par la seule région Basse-Normandie, tous les départements ont répondu, avec un plus grand enthousiasme dans le Calvados et dans l’Eure. Il convient de leur ajouter les Îles Anglo-Normandes, qui historiquement et culturellement font partie de l’ancien duché et se joignent fort logiquement aux manifestations. Je me rendrai à Saint-Hélier le 11 juin pour les fêtes de Jersey, inaugurer un grand marché normand et participer à une conférence sur le droit normand, qui est à l’origine du droit anglo-saxon et a même influencé le droit mondial.

Le coup d’envoi des festivités sera symboliquement donné le 30 avril, jour de la Saint-Robert, patronyme de trois ducs de Normandie : le fils aîné de Guillaume, le père du Conquérant, et surtout le premier d’entre eux, Rollon, qui prit Robert pour nom de baptême lors de sa conversion au christianisme.

Je souhaite cette année la mobilisation de tous les Normands, comme acteurs, spectateurs, ambassadeurs de notre région. Happy Birthday Normandie !

Alain Tourret, Conseiller Régional de Basse-Normandie en charge du 11e centenaire.
 

2011, année de commémoration des 1100 ans de la Normandie ! Félicitons-nous, les Normands s’y associent sur l’ensemble du territoire et s’organisent avec l’appui des associations historiques et de certains décideurs régionaux pour en faire un grand événement à la hauteur du pays.

À cette occasion, Alain Tourret, vice-président du Conseil Régional de Basse-Normandie et promoteur des festivités, nous fait l’honneur et le plaisir de joindre sa plume à cet éditorial. Après le succès exceptionnel en 2010 de l’année impressionniste, ces festivités programmées en période estivale, avec plus de 200 manifestations, annoncent déjà un succès supérieur en fréquentation et en retombées économiques.

Ces actions solidaires, qui confirment une prise de conscience de nos acquis patrimoniaux au sens large du terme, sont une affirmation d’identité pour tous ceux qui vivent la région. Elles constituent une force qui ne demande qu’à s’épanouir.

À l’occasion d’une autre commémoration historique importante à nos yeux, le 67e anniversaire du Débarquement, nous rappelons dans ce numéro le lourd tribut payé à Saint-Lô par la population civile.

Le patrimoine passe aussi par les Normands d’aujourd’hui. À Cherbourg, Bernard Cauvin sauve un monument chargé d’histoire menacé de disparition et le transforme en un pôle culturel et artistique de premier niveau : la Cité de la Mer. Trois jeunes Normands ont su unir leurs talents pour nous offrir en un concept original des ouvrages d’exception qui font découvrir notre littoral avec l’œil du goéland.

Dans ces pages, le célèbre historien et conteur Michel de Decker nous rejoint dans une nouvelle rubrique : Journal de bord de ma Normandie bleue. Il connaît l’âme et les secrets de nos terroirs, découvrons-les à travers son regard d’écrivain.

Laurent Corbin, Directeur de la publication.

 

Ont collaboré à ce numéroJeannine BavayGeorges BernageLaurent Corbin, Michel de Decker, Isabelle Djafer, Gilbert HamelAnge Leclerc-Keroullé, Thierry Georges Leprévost, Érik Groult, Agence Maine Coon.
 
Voir les autres numéros
Voir les formules d'abonnement


Abonnement Patrimoine Normand

Avis et notes sur cet article :
 
Autres articles pouvant vous intéresser :

 

Disponible à partir du 09 octobre 2011 (Octobre - Novembre - Décembre 2011).
PRIX6,75 €
 

 

En kiosque à partir du 09 juillet 2011 (juillet-août-septembre 2011)
PRIX6,75 €
 

 
Voir les autres catégories de la boutique  
 
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes de Normandie  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • © PATRIMOINE NORMAND - 1995-2022

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • © PATRIMOINE NORMAND - 1995-2022
Patrimoine normand