Patrimoine Normand magazine

 

Port-Bail

Lundi 28 Janvier 2008
Port-Bail

Port-Bail. (Photo Isabelle Audinet © Patrimoine Normand.)


Extrait Patrimoine Normand n°28.
Par Erik Groult.

 
Port-Bail - Le Havre recouvert aux grandes marées et le port de plaisance qui peut accueillir 200 bateaux. (Photo Isabelle Audinet  Patrimoine Normand.)
Port-Bail - Le Havre recouvert aux grandes ­marées et le port de plaisance qui peut accueillir 200 bateaux. (Photo Isabelle Audinet © Patrimoine Normand.)

Au bord d’un magnifique havre envahi par la mer aux grandes marées, le village de Port-Bail offre aux voyageurs un visage original.

On est d’abord surpris de trouver si près l’une de l’autre, deux égli­ses. La première dans la partie la plus élevée du village est dédiée à saint Martin. Sa cons­truction remonte aux XIIe et XVe siècles. Située devant la pla­ce des arbres autrefois « place de Gouey » parce que paroisse de la commune de Gouey qui fut réunie en 1819 à la commune de Port-Bail. Cette même place des arbres était jadis un cimetière. On pénètre dans l’église Saint-Martin par son porche couvert marquant le passage du profane au sacré. À l’intérieur de celui-ci, remarquons à gauche la statue de saint Martin sur son cheval partageant son manteau. Elle est fort abîmée. Sous ce même porche une piéta du XVIe siècle. Ces deux sculptures furent retrouvées lors de la restauration de l’église en 1950 dans les murs de la sacristie, restauration due aux graves dégâts causés par un incendie en juin 1944.

Sous la tour à bâtière du XIVe siècle, la chapelle du baptistère abrite deux statues de pierre de la fin du XVe siècle. Elles représentent deux diacres : saint Etienne tenant une pierre et saint Laurent dont on devine le gril, objet de son martyr. Dans le chœur, deux statues plus récentes : saint Lô patron du diocèse et saint Martin. On remarquera les départs de croisée d’ogives attestant l’existence d’une voûte.

La chapelle du Saint Sacrement et la Vierge datent du XVe siècle, elle contient une statue de même époque, Marie, ­Reine.

Nous descendons la place aux arbres et nous nous dirigeons vers la mer. Sur notre droite, l’église Notre-Dame dresse son style roman. Le cœur comportait deux travées couvertes de voûtes d’arêtes en pierre et se terminait par une abside en cul de four, c’est la partie la plus remar...

 

Il vous reste 91 % de cet article à lire.


 




Abonnement Patrimoine Normand
 

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

 

Pratique

  • Plan du site - Mentions légales - Publicité
  •  
  • Le magazine Patrimoine Normand
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © Patrimone Normand 2010 - 2020
  •  
  • CONTACT
  • PAR COURRIEL
  • STANDARD : 02 31 79 11 77
  • PATRIMOINE NORMAND
  • LES 3 COURS
  • 14220, LES MOUTIERS-EN-CINGLAIS 
 bas