Patrimoine Normand magazine

 

25e Festival du Cinéma américain de Deauville, 3 au 12 septembre 1999

Mardi 29 Janvier 2008
25e Festival du Cinéma américain de Deauville, 3 au 12 septembre 1999

Kirk Douglas pour le film « Diamonds » au 25e Festival du Cinéma américain de Deauville. (Photos Eric Bruneval et Rodolphe Corbin © Patrimoine Normand.)


Extrait Patrimoine Normand n°29.
Par Georges Bernage.

 

Un quart de siècle de cinéma américain à Deauville ; les « stars » étaient au rendez-vous et le soleil était de la partie. À l’origine, selon les vœux de Michel et de Anne d’Ornano, le festival était conçu pour allonger la saison qui ne durait qu’un mois et se terminait à la fin du mois d’août avec la saison des courses1. C’est alors qu’eut lieu la rencontre avec André Halimi qui avait déjà proposé un tel projet à deux ou trois autres villes. C’est ainsi qu’eut lieu le premier festival du Cinéma américain en 1975. André Halimi était le délégué général du festival. Mais ces débuts étaient bien modestes et comme Lionel Chouchan, délégué général chargé de l’organisation du festival, le rappelle : « Il n’y avait pas l’ombre d’un metteur en scène ou d’un acteur américain. Même chose la deuxième année. » Mais les hommages rendus vont tout lancer : Kirk Douglas et Gregory Peck viennent alors, leur présence permettra de faire venir d’autres personnalités du cinéma.

Robin Williams. (Photo Eric Bruneval © Patrimoine Normand.) Al Pacino. (Photo Eric Bruneval © Patrimoine Normand.) Steve Martin. (Photo Eric Bruneval © Patrimoine Normand.)
Robin Williams. (Photo Eric Bruneval © Patrimoine Normand.) Al Pacino. (Photo Eric Bruneval © Patrimoine Normand.) Steve Martin. (Photo Eric Bruneval © Patrimoine Normand.)

25 ans après, le pari est gagné. Les plus grands noms du cinéma américain se sont inscrits dans l’album souvenir du festival et, cette année, nombre d’entre eux étaient au rendez-vous du quart de siècle : Kirk Douglas, lui qui était présent dans les débuts et qui fut précédé l’année dernière par son fils, était là pour la soirée du 25e anniversaire avec Lauren Bacall, Gene Rowlands, James Coburn, Al Pacino, Steve Martin, Robin Williams, Peter et Matthieu Kassovitz, Sidney Pollack, mais aussi avec des Français : Jean Reno, Marthe Keller, Marie-France Pisier, Richard Berry, Alexandre Arcady, Claude Lelouch, Anouck Aimée, etc.

Cette soirée fut aussi l’occasion de rendre hommage aux femmes qui jouent un grand rôle dans ce festival : Anne d’Ornano, maire de Deauville qui soutient cette manifestation depuis son origine, Ruda Dauphin2, Directrice du festival pour les USA et Diane Barrière-Deseigne, qui représente le groupe Barrière, principal sponsor du festival en mettant gratuitement 300 chambres à la disposition des organisateurs. Diane Barrière-Deseigne avait été très gravement blessée dans un accident d’avion il y a quelques années ; elle avait tenu à être sur scène pour dire quelques mots au public en français et en anglais. Moment d’émotion. Ce 8 septembre, ce fut une soirée éblouissante. Acteurs et personnalités se pressaient sur la scè...

 

Il vous reste 89 % de cet article à lire.


 


1) Voir Patrimoine Normand n°05Histoire du festival du Cinéma américain de Deauville, par Anne d'Ornano.
2) Voir Patrimoine Normand n°11Ruda Dauphin, par Georges Bernage.
 


Abonnement Patrimoine Normand
 

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

 

Pratique

  • Plan du site - Mentions légales - Publicité
  •  
  • Le magazine Patrimoine Normand
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © Patrimone Normand 2010 - 2020
  •  
  • CONTACT
  • PAR COURRIEL
  • STANDARD : 02 31 79 11 77
  • PATRIMOINE NORMAND
  • LES 3 COURS
  • 14220, LES MOUTIERS-EN-CINGLAIS 
 bas