Patrimoine normand

 

Jean-François Doublet - La jeunesse du corsaire normand de Louis XIV

Mercredi 31 Mars 2021
Jean-François Doublet - La jeunesse du corsaire normand de Louis XIV

F.Warrain, Buste du corsaire Jean Doublet (1655-1728). Plâtre, 1898. Honfleur, musée de la Marine. Inv. VH. 39.202. (Photo Rodolphe Corbin © Patrimoine Normand)


Serge Van Den Broucke

Extrait Patrimoine Normand n°117
Par Serge Van Den Broucke.

 
Le vieux port de Honfleur. (Photo Rodolphe Corbin © Patrimoine Normand)
Le vieux port de Honfleur. 
(Photo Rodolphe Corbin © Patrimoine Normand)

Jean-François Doublet est l'un des héros historiques de Honfleur : d'abord matelot, puis capitaine au commerce, pilote sur les voiliers du roi, corsaire et lieutenant de frégates, sa vie est intimement liée à la grande épopée de la marine en Normandie au XVIIe siècle. Mais comment tout cela avait-il commencé ?

L'un des sites historiques les plus remarquables du beau port de Honfleur, c'est l'église médiévale Sainte Catherine, fameuse non seulement car elle est la plus grande église en bois de France, mais aussi parce que son clocher n'est pas perché sur la charpente, comme il se devrait, mais simplement posé au sol, à côté. C'est un point de repère facile pour s'orienter. À partir de là, descendez la rue des Lingots, et en quelques pas, vous aboutirez dans la rue des Capucins, qui doit son nom à un ancien couvent, et qui se nommait originellement rue Hobeliu, d'après le patronyme d'une famille qui y résidait. Au numéro 31 se trouve une belle maison ancienne, qui porte sur son mur sa date de construction : 1627. À partir de 1711 y vivait tranquillement un homme de cinquante-cinq ans, menant une existence de rentier cossu. On dit qu'il prenait parfois plaisir, à la veillée, à réunir quelques amis et à les régaler de ses récits de voyage, car il avait voyagé, beaucoup, et loin. Pourtant, les gens simples qui passaient devant son porche dans les cris et l'agitation d'une ville active – la paysanne au panier débordant de légumes, les enfants courant vers le port ou le maréchal-ferrant menant un cheval par le licol – ne soupçonnaient sans doute pas que ce résident paisible avait mené depuis sa plus tendre enfance une existence d'aventures spectaculaires, risqué sa vie cent fois sur les mers, côtoyé la haute noblesse française et anglaise aussi bien que les bandits de la pire espèce, et fait fortune dans des expéditions toujours dangereuses et souvent scabreuses. Car cet Honfleurais, c'était Jean-François Doublet, lieutenant de frégate sous Louis XIV, le corsaire du Roi-So...

 

Il vous reste 91 % de cet article à lire.


 




Abonnement Patrimoine Normand

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
 
 
  
 

 

 
EN KIOSQUE
Patrimoine-Normand n117

N°117
Avril-Mai-Juin 2021

 Et profitez d'une offre 
 exceptionnelle 

-27%

4 numéros

29
au lieu de 40,00€



DERNIERS ARTICLES

à Paraître


LIBRAIRIE NORMANDE

 

ÉVÉNEMENTS

Dernière Vidéo

Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

 

Pratique

  • Plan du site - Mentions légales - Publicité
  •  
  • Le magazine Patrimoine Normand
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © Patrimone Normand 2010 - 2020
  •  
  • CONTACT
  • PAR COURRIEL
  • STANDARD : 02 31 79 11 77
  • PATRIMOINE NORMAND
  • LES 3 COURS
  • 14220, LES MOUTIERS-EN-CINGLAIS 
 Patrimoine normand