Patrimoine normand

 

Barfleur : une défiguration programmée

Jeudi 31 Janvier 2008
Barfleur : une défiguration programmée

Un important chantier naval du Moyen Âge. Ici même, au pied de l’église, a été construit le Mora, navire-amiral du duc Guillaume le Conquérant. (Photo Rodolphe Corbin © Patrimoine Normand.)


Jean-Xavier de Saint-Jores

Extrait Patrimoine Normand n°47
Par Victor Letournelle.

 

Le dernier grand port d’échouage de Normandie va-t-il céder la place à des marinas ? Cette question absurde est pourtant d’actualité : ce site historique de première importance pourrait bientôt devenir un lamentable complexe touristico-commercial semblable aux dizaines d’autres qui défigurent déjà nos côtes.

Un lieu chargé d’histoire

Barfleur : le nom seul évoque l’histoire normande. Comme de nombreux toponymes du Cotentin, il provient directement du norrois (Le norrois est l’ancienne langue des pays scandinaves, parlée par les Vikings). Barfleur, c’est barbe-floth, l’estuaire de Barbo (d’après Jean Renaud, Les Vikings et la Normandie, éditions Ouest-France.). Cela sent bon le Viking, l’iro-norvégien pour être précis, puisque la majeure partie des colons scandinaves du Cotentin avait d’abord transité par l’Irlande, avant de venir se fixer dans la future Normandie. Autant dire que, de toute évidence, ce port d’échouage offert par les dieux a toujours été utilisé par les hommes du nord depuis le VIIIe siècle, et avant eux, par leurs prédécesseurs celtes, romains, saxons ou francs : Barfieu, comme l’appellent les normannophones du cru, est effectivement l’une des têtes de pont du peuplement nordique de la presqu’île.

Cette particularité tient à la position privilégiée de cette anse qui ouvre droit vers le nord-est, face à la voie de pénétration des esnèques venues des îles britanniques ou de la Scandinavie.

Barfleur continuera longtemps à tenir ce rôle capital pour les activités commerciales et militaires. Les Vikings, c’est vrai, n’étaient pas les pre...

 

Il vous reste 91 % de cet article à lire.


 




Abonnement Patrimoine Normand

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
 
 
  
 

 

 
EN KIOSQUE
Patrimoine Normand 118 - Plages de Normandie

N°118
Juillet-Août-Septembre 2021

 Et profitez d'une offre 
 exceptionnelle 

-27%

4 numéros

29
au lieu de 40,00€



DERNIERS ARTICLES

Hors-série


LIBRAIRIE NORMANDE

 

ÉVÉNEMENTS

Dernière Vidéo

Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

 

Pratique

  • Plan du site - Mentions légales - Publicité
  •  
  • Le magazine Patrimoine Normand
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © Patrimone Normand 2010 - 2020
  •  
  • CONTACT
  • PAR COURRIEL
  • STANDARD : 02 31 79 11 77
  • PATRIMOINE NORMAND
  • LES 3 COURS
  • 14220, LES MOUTIERS-EN-CINGLAIS 
 Patrimoine normand