Patrimoine normand

 

Les ifs en Normandie

Samedi 25 Décembre 2021
Les ifs en Normandie

L’if-chapelle de La Haye-de-Routot.  (© Stéphane William Gondoin)


Anne Marchand

Extrait Patrimoine Normand n°120
Par Anne Marchand.

 
Les  ifs amoureux  de La Lande-Patry, dans lOrne, mâle et femelle poussant lun à côté de lautre. (Photo Rodolphe Corbin  Patrimoine Normand)
Les « ifs amoureux » de La Lande-Patry, dans l’Orne, mâle et femelle poussant l’un à côté de l’autre. (Photo Rodolphe Corbin © Patrimoine Normand)

Les ifs imposants, vénérables gardiens de nos cimetières normands, inspirent le respect. Le savant normand Henri Gadeau de Kerville (1858-1940), qui les a répertoriés, étudiés, se demandait déjà combien de générations étaient passées devant ces arbres qui semblaient veiller sur les tombes des habitants de notre région.

L’if commun porte le nom savant de Taxus baccata. Son tronc cannelé est dépourvu de résine, bien qu’il soit de la famille des conifères. De croissance très lente, il peut vivre plus de 2000 ans. Ainsi celui de Fortingall, en Écosse, aurait entre 2000 à 4000 ans, ce qui en ferait le plus vieil arbre d’Europe.

Les feuilles vert foncé de l’if persistent 7 à 8 ans sur l’arbre. L’espèce est dioïque, c'est-à-dire qu'il existe des mâles et des femelles. Son feuillage et ses graines sont très toxiques, bien que la baie, l’arille, demeure comestible à condition de ne surtout pas ingérer la graine centrale mortelle. Les branches et les feuilles sont également dangereuses pour les animaux à sang chaud. Le poison de l'arbre est la taxine, aujourd’hui synthétisée pour ses propriétés anticancéreuses. L’if, extrêmement rustique, s’adapte à tout terrain, même les sols médiocres, les courants d’air, tout type d’exposition, la proximité de grands bâtiments et la concurrence d’autres végétaux.

 

Étymologie de l’if

Les anciens ne pratiquent pas une classification scientifique des arbres, et les nomment le plus souvent en fonction de l’utilisation qu’ils en font. Les arbres susceptibles d’être travaillés pour faire des arcs, et c’est le cas de l’if, sont nommés dans certaines langues comme les arcs eux-mêmes, avec adaptation éventuelle du genre gra...

 

Il vous reste 94 % de cet article à lire.


 




Abonnement Patrimoine Normand

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

 

Pratique

  • Plan du site - Mentions légales - Publicité
  •  
  • Le magazine Patrimoine Normand
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © Patrimone Normand 2010 - 2021
  •  
  • CONTACT
  • PAR COURRIEL
  • STANDARD : 02 31 79 11 77
  • PATRIMOINE NORMAND
  • LES 3 COURS
  • 14220, LES MOUTIERS-EN-CINGLAIS 
 Patrimoine normand