Patrimoine normand

Le château de Caen - 1ere partie

Le château de Caen - 1ere partie

Le château de Caen depuis le clocher de l'église Saint-Pierre. (© Pascal Leroux, Musée de Normandie)


Extrait Patrimoine Normand n°84
Par Jean-Marie Levesque & Pascal Leroux.

 
Les fortifications de Caen sur le sceau de la Ville au XIIIe siècle. (© Archives nationales)
Les fortifications de Caen sur le sceau de la Ville au XIIIe siècle. (© Archives nationales)

Premier volet du dossier consacré au  château de Caen. Nous allons tout d'abord s'intéresser aux origines de la ville.

Châteaux, abbayes et cathédrales : c'est, passé le temps des batailles, dans la perspective de ces chantiers gigantesques qu'on se représente volontiers la construction de l'espace anglo-normand. Caen, avec ses deux abbayes et son château est sans doute la ville emblématique de cette vision de la puissance normande. Sans négliger l'importance considérable d'un programme monumental à l'initiative du duc Guillaume à travers toute la Normandie, c'est à Caen surtout qu'on observe la mise en œuvre d'une ambition autant politique qu'architecturale par laquelle le prince affirme sa puissance, et que lui-même et ses principaux barons reproduiront au fur et à mesure de leur mainmise en Angleterre. Ce programme est caractérisé par son ampleur, tant en Normandie qu'en Angleterre, et la volonté du prince d'en garder le contrôle. Symbole de l'éclatement des pouvoirs publics et de l'anarchie dans d'autres provinces le château dans le monde anglo-normand représente l'ordre - et même, dans le cas anglais, un ordre nouveau, étranger aux traditions locales. Pourtant Guillaume le Conquérant ne fut pas en Normandie un grand constructeur de châteaux. À l'exception de Caen, son œuvre consista surtout à reprendre en main un réseau de fortifications existant dans lequel la place de Caen vient justement combler un vide en même temps qu'elle lui offre l'occasion d'affirmer une fondation véritablement dynastique.

On fixe habituellement la construction du château de Caen vers 1060 et, pour reprendre la comparaison avec ce qui se passera en Angleterre, cette initiative fait suite également à un épisode militaire majeur. En 1047, Guillaume le Conquérant a vaincu en bataille rangée les barons du Bessin et du Cotentin alliés aux intrigants de sa cour qui lui disputaient encore la légitimité de sa succession. Cette bataille marque la prise de possession complète par Guillaume de son duché et elle sera suivie d'autres opérations militaires et diplomatiques qui se déroulent pendant presque vingt ans avant de pouvoir envisager l'aventure de la con...

Il vous reste 92 % de cet article à lire.


 




Abonnement Patrimoine Normand

Partagez sur les réseaux sociaux

Catégories

Autres publications pouvant vous intéresser :

Commentaires :

Laisser un commentaire
Aucun commentaire n'a été laissé pour le moment... Soyez le premier !
Paiements sécurisés
Abonnement Patrimoine Normand

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • © PATRIMOINE NORMAND - 1995-2022

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER :

  •  

     
  • PARTENAIRE(S) 

    Abbayes Normandes  France Bleu

NOUS SUIVRE

 Twitter Patrimoine Normand  

PRATIQUE

  • Le magazine PATRIMOINE NORMAND
  • est édité par les éditions Spart
  • Site-web © PATRIMOINE NORMAND - 2011-2022
Patrimoine normand